Cultures 

Serge Dorny, viré de Dresde, revient à la tête de l’Opéra de Lyon

actualisé le 26/02/2014 à 16h25

Dans le petit monde de l’art lyrique et des institutions culturelles à dimension internationale, le communiqué que vient d’envoyer le ministère de la culture du Land de Saxe en Allemagne, fait l’effet d’un camouflet pour Serge Dorny. L’ex-directeur de l’Opéra de Lyon, qui venait tout juste de quitter ses fonctions pour rejoindre l’Opéra de Dresde (dans le Land de Saxe, donc) où il devait prendre le poste d’intendant à partir du 1er septembre prochain, vient de se faire remercier.

Et dans des termes plutôt salés, qui détonent dans un milieu où l’entre-soi reste souvent, au moins en surface, très diplomatique. Là, Sabine von Schorlemer, ministre de la culture du Land de Saxe, n’a pas pris de gant :

« Je regrette profondément d’avoir dû en arriver là… Malheureusement, il (Serge Dorny, ndlr) a été incapable d’établir une relation fructueuse et de confiance avec l’équipe artistique et administrative. Il n’a fait preuve d’aucune bonne volonté. A notre grande déception, il n’a pas répondu aux attentes que nous avions placées en lui », retranscrit francemusique.fr.

Des propos jugés « diffamatoires » par Serge Dorny, qui a donné une lettre ouverte aux journalistes présents à la première du spectacle Le Comte Ory, ce vendredi 21 février.

 

Soutien de Gérard Collomb et… come back à Lyon

Dans un entretien publié par lemonde.fr ce lundi, l’administrateur d’origine belge raconte :

« Je tiens d’abord à dire que c’est en ouvrant les journaux que j’ai appris mon licenciement. Il y avait certes un différend qui courait depuis des mois entre la ministre de la culture de l’état de Saxe, Sabine von Schorlemer, et moi. Il portait sur les compétences exactes et l’autorité que me conférait le poste d’intendant que j’allais occuper. »

Serge Dorny évoque ce qui semble être une lutte de pouvoir l’opposant, avant même sa prise de fonction, au chef d’orchestre de l’Opéra de Dresde, Christian Thielemann, intégré dans la structure en 2012. Pour lui, le chef dirigeant n’a été préoccupé que par « ses propres prérogatives et l’indépendance et le rayonnement de son orchestre de la Sächsische Staatkapelle ». Il finit même par demander par voie d’avocat le contrat de Christian Thielemann afin d’en connaître les termes exacts.

« En commençant à bâtir les saisons prochaines avec le chef d’orchestre de l’Orchestre de la Staatskapelle, Christian Thielemann, je me suis rendu compte qu’il y avait un gros problème. Le Chefdirigent disposait de pouvoirs identiques aux miens sur certains sujets, ce qui ne pouvait manquer de mener, en cas de désaccord, à la paralysie de la maison. »

Serge Dorny, qui attend encore sa lettre de licenciement de l’Opéra de Dresde, n’a pas caché vouloir rester finalement à la tête de l’Opéra de Lyon, où l’herbe semble finalement plus verte qu’ailleurs : « si les tutelles me font la proposition de rester, j’y répondrai favorablement ». Présent ce dimanche après-midi au meeting de campagne de Gérard Collomb, maire sortant candidat à sa réélection, le directeur d’opéra(s) déjà inscrit dans le comité de soutien du maire PS s’est ainsi montré en public comme un acteur de la vie lyonnaise.

Interrogé par Rue89Lyon sur cette hypothèse, l’adjoint au maire de Lyon en charge de la Culture, Georges Képénékian, l’a amendée. Les prétendants au poste peuvent donc se coucher, celui qui est resté 10 ans à la tête du mastodonte lyonnais, réalisant un travail reconnu par la critique et par ses pairs, devrait signer de nouveau et pour quelques temps encore.

 

Présentation de la saison 2013/2014 de l’Opéra de Lyon par Serge Dorny.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 472 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 541 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.