Vigies 

Le moustique-tigre est de retour dans le Rhône

actualisé le 17/11/2013 à 12h29

Alors que ses cousins traditionnels meurent peu à peu en cette fin d’été, c’est au tour du moustique-tigre de se réveiller. Rémi Foussadier, directeur de l’Entente interdépartementale de démoustication (EID) Rhône-Alpes explique au Progrès pourquoi il arrive si tard :

« La pleine saison du moustique-tigre commence normalement fin juillet. Là, elle a un mois de retard en raison du temps frais du printemps et du début d’été. Mais si on enchaîne sur un automne doux, il continuera à proliférer. »

Vecteur potentiel de maladies graves comme la dengue et le chikungunya, cet insecte a été retrouvé dans deux des trois lieux où il avait été repéré en 2012.

L’EID a indiqué que le moustique-tigre était à nouveau présent à Grigny et à Saint-Priest, sur l’aire de Manissieux. Dans les deux cas, il est resté dans le même périmètre qu’en 2012. L’autre bonne nouvelle, c’est qu’il n’a pas été retrouvé à Villeurbanne où sa présence avait été observée l’an passé.

À l’inverse du moustique traditionnel, le moustique-tigre est très casanier. Il ne se déplace que sur une surface de 100 à 200 mètres. Pourtant, sa présence ne cesse de s’étendre en France.

Un paradoxe qui s’explique par le fait que cet insecte aime beaucoup se loger dans les voitures. Sachant que, selon une étude de l’université de Barcelone, on trouve en moyenne 15 moustiques dans un véhicule, on imagine aisément la population de moustiques-tigre susceptible de se promener dans le pays…

À lire sur LeProgres.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 576 visites. 1 commentaire.