Vigies 

Pour la Cour d’appel de Lyon, on peut être de nationalité « arabe »

actualisé le 20/11/2013 à 20h28

A la Cour d’appel de Lyon, on ne s’embarrasse pas avec les subtilités de la géographie. Mohamed S., Marocain en situation irrégulière placé en centre de rétention sur ordre du préfet de Savoie le 29 juillet, devait être reconduit vers Rabat. Le 3 août, en attendant son expulsion, le juge des libertés et de la détention prolonge cette mesure. Le ressortissant marocain fait alors appel : ses empreintes digitales ont été prélevées sans que le procureur soit informé au préalable, ce qui est pourtant la règle.

Le premier président de la Cour d’appel rejette son appel, mais l’ordonnance comporte un savoureux lapsus. Dans la case nationalité, en lieu et place de « Marocain », le juge a inventé la nationalité « arabe ». Il ne s’agit pas d’une faute de frappe : le texte mentionne une seconde fois la nationalité « arabe » de Mohamed S., comme le montrent les extraits ci-dessous.

Vigie nationalité "arabe"

A lire sur lemonde.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 496 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 582 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 470 visites. Aucun commentaire pour l'instant.