Vigies 

Manif de 200 à 300 salariés de Kem One devant le tribunal de commerce de Lyon

actualisé le 11/12/2013 à 02h38

A l’appel de la CGT, entre 200 et 300 salariés du groupe chimique Kem One manifestent ce mardi matin devant le tribunal de commerce de Lyon, où sont étudiés les huit projets de reprise. A grand renfort de banderoles et de fumigènes, ils expriment leur inquiétude alors que 1 300 emplois sont en jeu, notamment à Lyon et Saint-Fons.

Parmi les dossiers de candidatures figureraient trois fonds d’investissement venant des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et d’Italie, un groupe européen,  un ancien membre de la direction du groupe Elf-Atochem et l’ancien dirigeant du site Kem One implanté à Château-Arnoux-Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence).

 

A lire sur lyonmag.com

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

À Vaulx-en-Velin, François Hollande attendu par les profs mais snobé par Gérard Collomb

par Rue89Lyon. 1 141 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre la centrale nucléaire du Bugey, les militants sont sur le(s) pont(s)

par Rue89Lyon. 530 visites. 1 commentaire.

Vance Bergeron, chercheur lyonnais et « cycliste bionique »

par Rue89Lyon. 447 visites. Aucun commentaire pour l'instant.