Vigies 

Kem One: le préfet du Rhône menace de saisir la justice si des irrégularités ont été commises

actualisé le 11/12/2013 à 16h15

Le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, a annoncé mercredi son intention de saisir le procureur de la République si des irrégularités ont été commises dans la gestion du groupe chimique Kem One, par son actionnaire, Gary Klesch :

« Je n’hésiterai pas, s’il y a le moindre soupçon, et j’en ai le sentiment, à saisir le procureur de la République pour une incrimination pénale », a déclaré Jean-François Carenco au Progrès.

La CGT de Kem One avait déjà, en février dernier, dénoncé un détournement de fonds survenu depuis la cession, notamment en direction de paradis fiscaux.

La justice commerciale doit examiner le mardi 9 juillet les projets d’offre de reprise qui auront été déposés le vendredi 5 juillet, au terme du dernier délai fixé par le tribunal de commerce. Le préfet du Rhône souhaite maintenant un nouveau délai de deux mois pour «parfaire» les projets d’offre qui auront été remis le vendredi 5 juillet.

A lire sur leprogrès.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 990 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 397 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. 207 visites. Aucun commentaire pour l'instant.