Vigies 

Un rapport parlementaire veut freiner les radiations de Pôle emploi

actualisé le 22/12/2013 à 02h19

Publié ce mercredi, il préconise un système de sanction graduée envers les absences des demandeurs d’emploi à une convocation. Dans 91% des cas, c’est l’absence à une convocation, volontaire ou non, qui entraîne la radiation.

Dans un entretien à Radio Classique, le directeur général de Pôle Emploi, Jean Bassères, déclarait :

«La très grande majorité des absences ne donne pas lieu à radiation, c’est un point qu’il faut clarifier».

Tout en reconnaissant qu’il faut être «plus au clair sur les motifs d’absence légitime à des entretiens». Il promet une instruction avec les syndicats et les associations de chômeurs à ce sujet en juillet.

Un premier pas a déjà été franchi le 1er janvier 2013 : la radiation administrative prend désormais effet au moment de sa notification, et non plus dès le manquement constaté – si la personne manque un rendez-vous.


A lire sur liberation.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 776 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 747 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 622 visites. Aucun commentaire pour l'instant.