Vigies 

Municipales 2014 à Grenoble : « Michel Destot fait une politique de droite »

actualisé le 08/01/2014 à 15h32

Alors qu’Europe Ecologie les Verts espère conquérir Grenoble l’année prochaine, l’écologiste Olivier Bertrand revient sur la politique menée par la municipalité et justifie sa double casquette. A la fois conseiller général de l’Isère de la majorité et conseiller municipal d’opposition à Grenoble, il assume plus que jamais cette position d’apparence contradictoire face à deux exécutifs socialistes. Interview.

Echirolles accueillait le 13 avril dernier la convention nationale d’Europe Ecologie les Verts (EELV). Etait-ce pour marquer  Grenoble comme la ville à prendre aux prochaines municipales ?

Ce n’était pas la seule raison. Il y a une forte implantation écologiste à Grenoble. Pas seulement de l’écologie politique, mais aussi des préoccupations environnementales quotidiennes en raison de la géographie alpine, de la pollution atmosphérique et de la concentration de « matière grise » dans le bassin. Le national d’EELV reconnaît notre sens de l’organisation en Isère et nous confie volontiers ces grands rendez-vous. Le parti n’a pas besoin de transporter du monde pour que les salles soient remplies.

(…)

Plus rien n’est possible avec les socialistes ?

Nous avons des désaccords fondamentaux. L’actualité de la semaine les a encore révélés avec cette annonce d’armement nocturne des policiers municipaux. Il n’en a jamais été question en conseil municipal, alors même que cela pose problème dans la majorité. L’entrée en application en mars 2014, en pleine campagne municipale, n’est pas anodine. C’est de l’instrumentalisation de questions sécuritaires, alors que Jérôme Safar a précisé que les policiers municipaux n’interviendraient pas avec leurs armes dans les quartiers placés en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP).

Lire la suite sur placegrenet.fr.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 204 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 109 visites. 1 commentaire.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 995 visites. Aucun commentaire pour l'instant.