Vigies 

L’architecte du Musée des Confluences pointe les dysfonctionnements du chantier

actualisé le 16/04/2014 à 18h26

Dans son numéro du jeudi 28 mars, l’hebdomadaire satyrique « Les potins d’Angèle » publie une lettre adressée à Vinci, le maître d’oeuvre du nouveau musée des Confluences, par l’architecte du projet. Un document édifiant daté du 8 février 2013 où il fait état de  « dysfonctionnements majeurs et persistants » sur le bâtiment en cours de construction.

Dans ce courrier, Markus Prossnigg, l’architecte de cet édifice à l’architecture complexe, met en cause le groupe « Vinci constructions » sur l’exécution et le respect de ses obligations contractuelles.

L’architecte pointe du doigt de sérieuses malfaçons qui auront un impact significatif, non seulement aujourd’hui, dans le montant global du musée mais aussi ultérieurement, dans l’entretien de ce bâtiment.

« Des chicanes »

Markus Prossnigg reléve ainsi que :

« Des ouvrages pour lesquels vos sous-traitants interviennent sans plan, sans directive, sans coordination (…) seront amenés à être détruits et reproduits ».

Le conseil général minimise la portée de ce courrier en évoquant des chicanes qui sont « monnaie courante » entre les architectes et le maître d’ouvrage sur ce type de chantier. « Il est normal qu’il y ait des dissonances », explique Denis Longin, porte-parole du Département.

A lire sur France3.fr

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 543 visites. 1 commentaire.