Vigies 

A Grenoble, les médecins des urgences menacent de démissionner

Les médecins des urgences du CHU de Grenoble-La Tronche menacent la direction de démissionner si les conditions d’accueil des patients ne sont pas améliorées, dénonçant « un manque flagrant de moyens » pour assurer la sécurité des malades.

« Stop à une maltraitance institutionnelle organisée », ont écrit vendredi 25 janvier dans un communiqué les médecins urgentistes du CHU. Ils avaient auparavant envoyé une lettre à leur direction afin de lui demander des moyens supplémentaires, et menacent de démissionner si ces revendications ne sont pas satisfaites dans un délai d’un mois.

Lire la suite sur alpes.france3.fr.

Partager cet article