Appartement 16
  • 17:05
  • 21 décembre 2012
  • par Rue89Lyon

Les défenseurs des éléphants du zoo de Lyon écrivent à François Hollande

224 visites | 6 commentaires

(Mis à jour le 24 décembre à 12h08) Le sort de Baby et Népal est scellé. Le juge des référés a rejeté vendredi 21 décembre, le recours déposé par Gilbert Edelstein qui réclamait l’annulation de l’arrêté préfectoral ordonnant l’euthanasie des éléphantes, atteintes de la tuberculose. Mais les défenseurs des animaux contre-attaquent, lundi 24 décembre, en envoyant une lettre à François Hollande, assortie d’une pétition signée par plus de 63 000 personnes.

Les défenseurs des animaux montent de nouveau au créneau. Dans une missive datée du 23 décembre et adressée à la « bienveillance » du chef de l’Etat, ces citoyens, qui qualifient leur démarche de « spontanée », font part de leur incompréhension quant à « l’urgence soudaine de l’euthanasie de Baby et Népal ». Ils demandent donc à François Hollande qu’un « débat public soit organisé », auquel ils voudraient voir convier les spécialistes et les associations.

 


Sursis sous forme de recours administratif

La requête du propriétaire du cirque Pinder, déposée le lundi 17 décembre au tribunal administratif de Lyon aura permis aux deux éléphantes du zoo de la Tête d’Or de bénéficier d’un sursis. Rien de plus. Le tribunal a en effet estimé que le risque sanitaire pour l’homme était trop important et expliqué :

« L’innocuité des animaux n’est pas susceptible d’être établie de manière certaine et les tests réclamés seraient longs à mettre en oeuvre et mettraient en danger les personnes chargées de les réaliser ».

Les nouveaux tests, demandés par Gilbert Edelstein, n’auront donc pas lieu. D’ailleurs, selon le tribunal, ils « seraient seulement de nature à confirmer une infection ». Le juge, conscient de l’engouement, suscité par cette affaire va jusqu’à mentionner le « souci (estimable) de ne pas abréger l’existence d’un animal » mais lui oppose « l’intérêt général de ne pas exposer la population à un risque de contamination ».

Le propriétaire des éléphants, Gilbert Edelstein, a annoncé un pourvoi en cassation.

 


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

6 Commentaires postés

  1. personnellement j’ai adressé un message à la Présidence de la République et signé la pétition, que tous les amis des animaux en fassent autant car c’est vraiment dégueulasse !

  2. Pourquoi ce tribunal ne prend-il pas avis auprès de scientifiques et de professionnels, tel le Prof. Pierre Pfeffer du Muséum National d’Histoire Naturelle ? Il leur dira que de tuer ces éléphantes est une ineptie ! D’abord parce que cette forme de tuberculose ne passe pas à l’homme et ensuite, tous les animaux sont vecteurs de maladies… tout comme l’homme ! Éliminons donc les Grands Singes porteurs du Sida, les gibbons porteur de l’Herpès etc… Les animaux disparaissent à cause de l’homme à toute vitesse.. qu’au moins on sauvegarde ceux des zoos !

  3. Que cette personne fasse son boulot, à savoir rendre une décision argumentée et motivée et non fondée sur ses élucubrations et arguments complètement faux, un éléphant ne peut pas contaminer les visiteurs et d’ailleurs la tuberculose, même si elle est établie, se soigne. Le sanctuaire du Tennessee a été confronté à ce problème d’éléphantes tuberculeuses, un traitement existe, évidemment il faut s’intéresser au minimum à ces animaux et ne pas prendre de décisions arbitraires. Je viens de tomber par hasard sur cette information. D’ailleurs peut-être que ces éléphantes sont malades car leurs conditions de vie sont catastrophiques, il faudrait prendre le problème à l’envers et voir si on peut faire quelques chose, les transférer dans un endroit où elles pourraient être soignées par exemple. Je cherche la pétition pour la signer.

  4. QUELLE HONTE DE S’ EN PRENDRE A DES ANIMAUX QUI NE RECHERCHENT QUE DE L’AFFECTION. IL Y A DES HUMAINS QUI DOIVENT SE SENTIR MAL DANS LEUR PEAU.VOIR CETTE SITUATION AU 21EME SIECLE EST UN VERITABLE SCANDALE.
    JE PENSE QUE CES DEUX ELEPHANTS VONT ECHAPPER A LA MORT N’EN DEPLAISE A CERTAINES PERSONNES PEU SCUPULEUSES!!!!

  5. C’est une honte de traiter les animaux de cette manière; nous sommes nous mêmes des animaux! Franchement, que faîtes vous de vos dix doigts; ils n’ont rien fait, et comme le dit patrick, ils ne cherchent que l’affection!! Il n’y a aucun mot a part: IDIOT!!

  6. En prenant la défense des éléphants pour s’exiler au pays du poil à mammouth, BB se trompe énormément.