Vigies 

Nathalie Tauziat va être exclue du Comité directeur de la Fédération française de tennis

La Fédération française de tennis (FFT) va demander à l’ancienne numéro 1 tricolore Nathalie Tauziat, qui a pris la défense de Régis de Camaret condamné ce vendredi à huit ans de prison pour viols, de ne plus siéger à son Comité directeur.

Au lendemain de la condamnation de Régis de Camaret devant les assises du Rhône à 8 ans de prison ferme pour les viols de deux anciennes pensionnaires mineures de son club de Saint-Tropez, deuxième douche froide pour Nathalie Tauziat.

L’ancienne numéro 3 mondiale paie son soutien indéfectible à son ex-mentor et se voit lâchée par la Fédération française de tennis. «Son attitude a beaucoup choqué. Elle n’est pas compatible avec les intérêts de la Fédération. On va lui demander dès lundi de ne plus siéger au comité directeur de la fédération», a expliqué le directeur général de la FFT Gilbert Ysern.

Appelée à la barre mardi, Nathalie Tauziat avait déclaré qu’elle n’avait «rien à reprocher» à son ancien entraîneur. «Ses propos ont suscité un profond malaise, je ne comprends pas son attitude», a affirmé Gilbert Ysern qui s’exprimait pour la première fois sur «cette triste affaire» aux côtés du Directeur technique national Patrice Hagelauer.

A lire sur leprogres.fr.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

[Tribune] Comment faire gagner en légitimité le fonctionnement de l’Union Européenne ?

par Tribune. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « fact-checking » pour rétablir la vérité ?

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Manif du GUD interdite : combien de militants d’extrême droite dans les rues de Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 857 visites. 3 commentaires.