Politique 

Comment Lyon est devenue « Hollandaise »

Les prédictions mais surtout les résultats pour les communes de l’agglomération, les moments épiques dans les fédérations (des larmes et du sang à nouveau), l’effervescence dans la rue et dans la préfecture d’une ville de province, tout ça, c’était sur Rue89Lyon ce dimanche soir.


Fédération PS du Rhône un peu après 20h… // Crédit photo : Hassen Haddouche

 

23h30. Les Lyonnais, qui votent traditionnellement à droite pour les élections présidentielles, ont choisi François Hollande à 53,12% devant Nicolas Sarkozy, qui a récolté 46,88% des voix. Gérard Collomb se félicite du résultat et imagine y être pour quelque chose :

« François Hollande réalise un score supérieur à sa moyenne nationale, un score historique. Je veux y voir le témoignage de la confiance qu’accordent les Lyonnais à l’équipe municipale que je dirige. »

En 2007, Ségolène Royal avait fait 46,92% des voix. En 1988, pour remonter dans le temps, François Mitterrand avait recueilli 45,02% des suffrages. En revanche, si on additionne tous les résultats des communes du Rhône, Nicolas Sarkozy est en tête avec 52,01% des voix.

En 2012, François Hollande remporte donc les 1er (69,08%), 3e (52,44%), 4e (57,31%), 7e (59,34%), 8e (57,27%) et 9e (59,13%) arrondissements. Dans le détail, Nicolas Sarkozy n’arrive en tête que dans les 2e (59,01%), 5e (51,03%) et 6e (63,5%) arrondissements.

 

23h10. Eric Lafond, élu Modem à Lyon (candidat aux municipales de 2008 et a priori de 2014), estime que « l’appétit pour l’alternance l’a emporté ». « C’était une campagne d’identité, il fallait être de droite ou de gauche ». Et le centre, donc, a fait chou blanc dans cette configuration. Pour lui, le Modem a par ailleurs été un peu court sur certains sujets, comme l’éducation nationale. Mais quand on l’interroge sur le résultat de ce dimanche 6 mai, il finit par dire « Moi, ça me va ». Concernant les législatives, le Lyonnais qui ne fait pas dans la langue de bois espère être investi sur la 3è circonscription par son parti, qui n’a pas toujours apprécié son esprit critique pendant cette campagne et les précédentes.

 

23h. Ça se remplit place des Terreaux. Plus d’un millier de personnes et une Batucada au pied de l’Hôtel de ville. Les gens crient « on a gagné ».

 

22h55, gros carton à Vaulx : Oullins confirme son penchant pour la gauche montré lors du premier tour de l’élection présidentielle. Cette commune dont le maire est François-Noël Buffet, sénateur UMP, a voté à 55,05% pour François Hollande, contre 44,95% pour Nicolas Sarkozy. A Décines, l’écart est beaucoup plus serré (50,19% pour le PS et 49,81% pour l’UMP). A Vaulx-en-Velin, gros carton pour Hollande qui fait 71,87%, sans doute le plus gros score du socialiste dans le Rhône, contre 28,13% pour Nicolas Sarkozy.

 

22h50. Les résultats importants, comme celui de la seconde ville du département. A Villeurbanne, François Hollande avait cartonné au premier tour, là, il ferait 58,01% contre 41,99% pour Nicolas Sarkozy. Un score assez bon pour le socialiste, mais moins fort qu’à Vénissieux où le président élu a fait 68,82% contre 31,18% pour le candidat UMP.

 

22h32. Retour du coeur de la préfecture, où les élus se sont massés. Même certains à droite se servent des petites verres. Les résultats de Tassin-la-Demi-Lune sont tombés : Nicolas Sarkozy est largement en tête avec 64,36% contre 35,64% pour François Hollande.

 


Le live de François Hollande par francoishollande

 

22h08, à Lyon où l’on vote à droite, Hollande aurait eu la gagne. Les 100 premiers bulletins de vote dépouillés dans chacun des arrondissements de Lyon (au total, 288 bureaux de vote) donne cette tendance : 53,61% pour François Hollande et 46,39% pour Nicolas Sarkozy. On annonce même un 70% pour le 1er arrondissement, mais cela devrait encore bouger.

 

22h05. Denis Broliquier, maire divers droite du 2è arrondissement, s’est fendu d’un communiqué attristé : « après les grandes villes, les Régions et le Sénat, c’est au tour de la Présidence de la République de basculer à gauche. Ce soir, nous avons surtout le sentiment d’un immense gâchis (…). La stratégie de l’UMP d’une candidature unique au premier tour et l’incapacité de ce parti à reconnaître la diversité de la droite en France ont conduit à l’échec. »

 

22h. Plus possible d’entrer au Transbordeur (salle de concert louée par le PS du Rhône), les navettes ont été stoppées.

 

21h56, « la victoire, c’est un peu nous aussi ». Armand Creus, représentant du Front de Gauche, est satisfait des résultats, « on a chassé Sarkozy ». Pour lui, il faut également « chasser la droite du parlement ». En vue, pour tous, les législatives. Des candidats du Front de Gauche seront présents sur les 14 circonscriptions du Rhône. Il se félicite que son parti soit passé devant les écologistes, en étant plus « radical ».

 

Légende : le buffet de la préfecture et sa crème caramel, rebaptisée « flamby » par des journalistes très drôles et affamés. « C’est la préfette, c’est-à-dire Madame le préfet, qui commande les menus », nous a expliqué l’un des serveurs.

 

21h39 : ça file. Impossible d’aller goûter au fameux flan vanille de la préfecture du Rhône, la dame avec ses feuilles arrive toutes les deux minutes pour donner des feuilles de résultats. Francheville : 54,32% pour Nicolas Sarkozy, qui se trouve devant François Hollande (45,68%). L’ex-président UMP est également devant le socialiste à Villefranche-sur-Saône, dans le Beaujolais où l’on vote traditionnellement à droite (51,26% contre 48,74% pour Hollande). A Givors, commune communiste, l’actuel président a fait 67,42%, contre 32,58% pour le candidat de la droite.

 

21h36. Sur la place Bellecour, des drapeaux français sont mélangés à des drapeaux tunisiens et algériens. Environ 500 personnes se sont réunies. Scènes de liesse. Des électeurs très contents ont arrachés des murs les affiches de François Hollande pour se promener avec, en les brandissant.

 

21h35 : l’amitié dans l’adversité. Les élus et collaborateurs UMP arrivés à la préfecture se font la bise et échangent des accolades d’encouragement.

 

21h30. A Feyzin, les scores : 56,83% pour François Hollande, 43,18% pour Nicolas Sarkozy.

 

21h25. le QG du groupe de rap 69 la Trik (« la roue tourne mais le hamster est mort), Saint-Priest, a voté à 53,61% pour Hollande et à 46,39% pour Sarkozy.

 

21h21, provocations à la préfecture. Il y a du flan au buffet de la préfecture du Rhône, ce qui amuse beaucoup les quelques journalistes qui se font une assiette : « oh, y’a du Flamby! ».

 

21h10. A Genas, Nicolas Sarkozy fait un carton avec 61,71% des voix, contre 38,29 pour le candidat socialiste.

 

21h09. Une mère de famille sans-papier à Bron : « avec Hollande, on va enfin pouvoir souffler ». RESF (réseau éducation sans frontière) demande ce soir un moratoire sur les expulsions.

 

21h05. Résultats de Chassieu : on a fait ce qu’on a pu en votant pour Nicolas Sarkozy à 60,10%, contre 39,9% pour François Hollande.

 

20h55. Résultats pour la commune de Brignais : c’est Nicolas Sarkozy qui arrive en tête avec 53,38 % et 46,62 pour celui qui a été élu ce dimanche soir président de la République.

 

20h50. Trois crises cardiaques aujourd’hui à la sortie de bureaux de vote du Rhône. L’une des personnes, âgée de 86 ans, est décédée au sortir de son bureau de vote à Joux (près de Tarare). Une personne de 81 ans a également été victime d’un infarctus (non mortel) dans un bureau de vote du Rhône, à Saint-Georges-de-Reneins. Et une troisième personne, une femme âgée de 59 ans, a également été victime d’une crise sur la commune d’Oullins mais s’en est sortie.

 

20h40, et le FN ? A la fédération UMP du Rhône, Christophe Guilloteau, député de la 10è circonscription, Droite populaire, a déclaré : « à ceux qui imaginent une restructuration de la droite avec le FN, je leur prédis une pure perte ». Secrétaire départemental de l’UMP, Moustapha Ghouila reste laconique sur la question d’un discours droitier de son parti. Il estime que « certes, il y a eu quelques dérapages de la part de quelques députés » mais que « Sarkozy a fait une bonne campagne ».

 

 

 20h30. A 20h, 200 communes avaient déjà envoyé leurs résultats par mail à la préfecture, où ils sont vérifiés, validés puis communiqués à la presse.

 

20h15, en vue, les législatives : Jacky Darne, président du PS dans le Rhône, s’est félicité des résultats et a , à son tour, parlé d’une « journée historique ». Mais comme Michel Havard, député UMP, qui a lui aussi dans sa propre fédération parlé des législatives : « il faut réenclencher le combat électoral ». Thierry Philip, maire socialiste du 3è arrondissement, va dans le même sens. Directeur de campagne de la porte-parole de François Hollande, Najat Vallaud-Belkacem, candidate sur la 4è circonscription, il compte regarder de près les chiffres demain, et il estime que ce sont les électeurs du Modem qui feront la différence.

 

 

20h05. Premiers résultats pour les communes de plus de 9000 habitants. Il s’agit de Pierre Bénite qui a voté à 63,09% pour François Hollande, un large plébiscite contre 36,91% pour Nicolas Sarkozy. A Mions, cette fois, c’est Nicolas Sarkozy qui est en tête, avec un score à 53,86%, François Hollande fait 46,14%.

 

20h02 : Deux chaînes télé, deux ambiances, à la préfecture du Rhône. Devant les images de France 2, à l’annonce des résultats donnant François Hollande vainqueur, quelques applaudissements ont fusé. Une télé locale filme les images de la chaîne publique.

 

 

19h52 : « traîtres ». A l’UMP du Rhône, on suit la soirée électorale devant les images de TF1. A l’apparition sur l’écran de Marielle de Sarnez, la numéro 2 du Modem et directrice de campagne de François Bayrou, les militants se sont énervés et ont crié « traître ! ».

 

 

19h46 : « sourires forcés ». Les réactions des militants et sympathisants réunis dans les fédérations PS et UMP du Rhône devant les images télé sont similaires… mais évidemment inversées. On hue devant l’apparition d’un élu du camp adverse, et on a chanté la Marseillaise dans les deux hot spots. A l’UMP, « les sourires sont forcés ». Un sympathisant qui se présente comme un ancien notaire craint beaucoup que « François Hollande ne déverse son idéologie ». Aucun élu en vue, pour l’heure.

 

19h30. Beaucoup de familles et des jeunes sympathisants au Transbordeur. Certains arborent des roses rouges. La fédération socialiste est aussi pleine à craquer, mais aucun grand élu ne s’y trouve. Son président, Jacky Darne, devrait sortir à l’annonce des résultats pour faire un petit discours lyonnais.

 

19h20 : « Ils font déjà la fiesta ». Pas grand monde à la préfecture du Rhône. Quelques journalistes piétinent. Jean-François Carenco, le préfet de région, s’est montré pour commenter les sondages de la journée. Deux ou trois socialistes égarés sont aussi arrivés. Beaucoup sont à la fédération départementale et davantage encore au Transbordeur. La salle de concert a été louée pour la soirée et elle est déjà pleine. Face à l’affluence, les portes de la grande salle ont dû être ouvertes. « Ils font déjà la fiesta », nous annonce l’une de nos journalistes, dépêchée sur place. Beaucoup de familles et des jeunes sympathisants. Certains arborent des roses rouges.

 

Ce dimanche 6 mai à 17h45. Les habitants du Rhône ont été matinaux, à la mi-journée la participation était plus forte qu’au premier tour, mais le rythme a ralenti. Le taux de participation était à 17h de 70,61% contre 72% au premier tour. Il est également en baisse par rapport à 2007. A Lyon comme à Villeurbanne, les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 20h.

 

Vendredi 4 mai.

On vous l’avait dit, qu’il y aurait des larmes et du sang, pendant cette soirée du premier tour de l’élection présidentielle. On vous l’avait dit, qu’elle serait « crade », cette campagne du second tour…

Les socialistes du Rhône ont déjà prévu de faire une fiesta sur la place Bellecour si François Hollande est élu au soir du scrutin. Avant de potentielles retrouvailles du « peuple de gauche » dans le centre-ville de Lyon, Le PS a vu grand en louant la salle de concert du Transbordeur (Villeurbanne) qui sera ouverte à partir de 19h.

Pierre Moscovici, le directeur de campagne du candidat socialiste, est venu à Lyon dans cet entre deux tours pour motiver les troupes, mais s’est montré rassuré sur les résultats lyonnais. Du côté de l’UMP, ce n’est pas un porte-voix mais deux qui se sont déplacés cette dernière semaine pour prêcher en terre lyonnaise. Alain Juppé s’est chargé du meeting officiel et a tenté d’adoucir le ton très droitier de la campagne de Nicolas Sarkozy, pour rassurer les centristes de Lyon. Mais le lendemain, Claude Guéant accompagné de quelques députés locaux a soufflé le froid à Meyzieu en reprenant un discours radical, anti-immigration et identitaire.

 

Piqûre de rappel : les résultats du 1er tour à Lyon

A Lyon, terre centriste qui, en ce qui concerne les élections présidentielles, vote traditionnellement à droite, les deux candidats sont sortis du premier tour au coude à coude.

Au soir du 26 avril, Nicolas Sarkozy, avec 30,57, était en baisse de quatre points par rapport à 2007, et il a coiffé au poteau le candidat socialiste. François Hollande a toutefois fait 30,22 quand Royal avait fait 27,29% en 2007. Jean-Luc Mélenchon a battu de justesse François Bayrou avec 11,83%. Le candidat du Front de gauche a multiplié par dix le score de la communiste Marie-George Buffet. Le centriste qui a déclaré qu’il voterait « personnellement » François Hollande a fait, lui, 10,66% : il a divisé son résultat lyonnais de 2007 (22,09%) par deux.

Marine Le Pen n’a pas atteint 10% (9,47%) mais a augmenté de trois points le score de son père qui était à 6,47%. Eva Joly a fait 4,08%. Nicolas Dupont-Aignan 1,35% et Philippe Poutou 0,73%. Enfin, Nathalie Arthaud a affiché 0,40% et Jacques Cheminade 0,26%.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 501 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 582 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 471 visites. Aucun commentaire pour l'instant.