Actualité 

Michel Neyret répond sur ses pratiques de « flic à l’ancienne »

Après lepoint.fr, c’est leparisien.fr qui révèle des PV des auditions du commissaire Michel Neyret par l’IGS, l’inspection générale des services.  L’ex-numéro 2 de la PJ lyonnaise, Michel Neyret, a détaillé sa manière de rémunérer les indics : « Les grosses affaires de stupéfiants et de banditisme ne peuvent être réalisées que sur la base d’informateurs qui doivent trouver […] une sorte de dédommagement par le biais d’une prime d’informateur telle qu’elle est prévue par les textes, précise-t-il sur procès-verbal. Il est de connaissance notoire que, de temps en temps, des informateurs puissent être rémunérés de manière différente. Il est possible que ces pratiques aient pu avoir lieu. » Plusieurs policiers mis en cause ont déjà reconnu s’être servis dans des saisies de cannabis à la demande de Michel Neyret.

 

À lire sur leparisien.fr

 


Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon

Premier pure player d’informations lyonnais.
100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Label Market « Jaquette et diamant » : le bon son de Lyon en circuit court

par Bertrand Enjalbal. 290 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Écoles occupées à Lyon : « Ce n’est pas à nous, parents, de pallier les carences de l’État »

par Thomas Sévignon. 1 323 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Lyon, les anti-IVG tentent de se remobiliser

par Laurent Burlet. 1 912 visites. Aucun commentaire pour l'instant.