Actualité 

Michel Neyret répond sur ses pratiques de « flic à l’ancienne »

Après lepoint.fr, c’est leparisien.fr qui révèle des PV des auditions du commissaire Michel Neyret par l’IGS, l’inspection générale des services.  L’ex-numéro 2 de la PJ lyonnaise, Michel Neyret, a détaillé sa manière de rémunérer les indics : « Les grosses affaires de stupéfiants et de banditisme ne peuvent être réalisées que sur la base d’informateurs qui doivent trouver […] une sorte de dédommagement par le biais d’une prime d’informateur telle qu’elle est prévue par les textes, précise-t-il sur procès-verbal. Il est de connaissance notoire que, de temps en temps, des informateurs puissent être rémunérés de manière différente. Il est possible que ces pratiques aient pu avoir lieu. » Plusieurs policiers mis en cause ont déjà reconnu s’être servis dans des saisies de cannabis à la demande de Michel Neyret.

 

À lire sur leparisien.fr

 


Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Contre la centrale nucléaire du Bugey, les militants sont sur le(s) pont(s)

par Rue89Lyon. 456 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une fuite de 20 tonnes de bioéthanol à la gare de Sibelin : pas d’« effet domino », jusqu’à quand ?

par Anne Rivière et Laurent Burlet. 1 421 visites. 1 commentaire.

Au Bachut, à la Duchère et à Hôtel de ville, la démocratie en forum

par Rue89Lyon. 350 visites. Aucun commentaire pour l'instant.