Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Vélo : par où passera la nouvelle Voie lyonnaise ?
Actualité 

Vélo : par où passera la nouvelle Voie lyonnaise ?

par Oriane Mollaret.
Publié le 11 décembre 2022.
Imprimé le 06 février 2023 à 20:20
6 843 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le conseil métropolitain des 12 et 13 décembre doit lancer la création de la deuxième Voie lyonnaise. Cet ensemble de pistes cyclables doit permettre de traverser la métropole de Lyon à vélo. Le point.

En septembre 2021, la Métropole de Lyon avait dévoilé les 13 grandes lignes de son plan « vélo », baptisées « Les Voies lyonnaises ».

Via ce réseau, il s’agit de traverser la métropole de Lyon et de relier certains de ses secteurs avec des « autoroutes à vélo ». Un maillage conçu par grandes lignes, à l’image des transports en commun.

A Meyzieu on refait le revêtement des pistes cyclables. ©LS/Rue89Lyon
La majeure partie du « réseau express vélo » doit voir le jour d’ici 2026. ©LS/Rue89Lyon

La majorité écologiste à la tête de la Métropole de Lyon a prévu un budget de 100 millions d’euros pour ce mandat, jusqu’en 2026, uniquement pour le REV (Réseau Express Vélo). Il traversera 49 communes sur les 59 que compte le territoire.

« En 2026, 40 communes seront desservies et 75 % des habitants seront à moins de dix minutes à vélo d’une Voie lyonnaise », s’était réjoui à l’époque le président de la Métropole, Bruno Bernard (EELV).`

La deuxième Voie lyonnaise finale attendue pour 2030

Un an et demi plus tard, la deuxième de ces Voies lyonnaises est au menu du conseil métropolitain des 12 et 13 décembre. Il est question de lier Fontaine-sur-Saône et Saint-Priest par une voie cyclable de 21 kilomètres. Coût du projet : 6,8 millions d’euros.

Cette deuxième Voie lyonnaise traversera ainsi les rives de Saône, Caluire-et-Cuire, Lyon Part-Dieu, le boulevard des États-Unis et Parilly. Son inauguration est prévue à la fin du mandat des écologistes, en 2026.

voie lyonnaise 2
Tracé de la Voie lyonnaise numéro 2. Capture d’écran du dossier de concertation de la Métropole de Lyon.

« Ce nouvel axe offre une liaison cyclable nord-sud vers le pôle multimodal de la Part-Dieu aux
habitants des communes des rives de Saône et du plateau de Caluire, ainsi qu’à ceux du sud-est de la métropole, en complémentarité des tramways T2 et T4 », se réjouissait la Métropole de Lyon dans un dossier de presse présentant cette nouvelle voie cyclable.

Une première étape avant un plan final qui doit être plus ambitieux. À terme, il s’agit de relier Cailloux-sur-Fontaines à Mions, soit 32 kilomètres de piste au total. Pour cela, il faudra attendre 2030.

Après la concertation, quel tracé retenu pour le tronçon central ?

Pour rappel, une concertation a été mise en place cet été concernant le tronçon compris entre le carrefour route de Strasbourg – Grande rue de Saint-Clair, à Caluire-et-Cuire, et l’avenue Berthelot dans le 7e arrondissement de Lyon.

Parmi les points soulevés, le franchissement du Rhône pose question en raison de la forte circulation sur le pont Poincaré. Une option de contournement du Transbordeur est à l’étude. Boulevard Stalingrad, les stationnements des contre-allées seront supprimés et la piste cyclable sera implantée le long du mur de la SNCF. Concernant le passage de cette deuxième Voie lyonnaise dans le tunnel Vivier-Merle, certains proposaient carrément de le fermer. Mais l’option retenue a été un aménagement mixte vélos – voitures.

Tags
Article actualisé le 11/12/2022 à 14h47
L'AUTEUR
Oriane Mollaret
Oriane Mollaret

En BREF

À Lyon, la manifestation contre la réforme des retraites grandit : « On n’a pas envie de mourir au travail »

par Marie Allenou. 1 494 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Annulation d’une conférence sur la Palestine par la Ville de Lyon : chronologie d’une polémique

par Marie Allenou. 798 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Clip sera réhabilité à la Guillotière

par Laure Solé. 714 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×