Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
À Feyzin, la CGT poursuit le mouvement à la raffinerie et attaque la direction
Actualité 

À Feyzin, la CGT poursuit le mouvement à la raffinerie et attaque la direction

par Rue89Lyon.
Publié le 21 octobre 2022.
Imprimé le 08 décembre 2022 à 17:10
611 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Alors que certaines ont repris leur activité, la grève se poursuit à la raffinerie de Feyzin où la CGT dénonce des conditions de travail dangereuses. Ce matin, elle reproche à la direction d’avoir fait sortir des produits du site, sans appliquer les procédures de sécurité. Des déclarations que réfutent Total Energies.

C’est un bras de fer qui dure entre la CGT et la direction locale de Total Energies. Depuis lundi, des réquisitions ont débuté sur le site de Feyzin, pour contraindre les agents à reprendre le travail. Alors que certaines raffineries du groupe ont repris l’activité, le mouvement continue à Feyzin comme à Gonfreville.

À Feyzin, au-delà de la question des salaires, c’est celle de la sécurité qui préoccupe la CGT. Selon elle, en deux ans, 11 accidents « très graves » ont été enregistrés.

« La CGT alerte le préfet depuis des années sur des manquements aux arrêtés préfectoraux, écrit le syndicat dans un communiqué. Il en va de la sécurité des employés et de la population. »

Total Energies dément tout manquement aux normes de sécurité dans la raffinerie de Feyzin

Court-circuit, incendies, accident sur un tuyau de refoulement… Plusieurs incidents ont blessé des ouvriers de l’entreprise ces dernières années, selon la CGT. Toujours selon le syndicat, la direction a « abusé des réquisitions » pour faire sortir du site des produits pétroliers cette semaine.

« Ceci sans appliquer les procédures de sécurité. Les capteurs qui mesurent les concentration de gaz dans l’air étaient en alarme hier après-midi, accusant un environnement explosif », poursuit la CGT.

La raffinerie de Feyzin, au sud de Lyon.
La raffinerie de Feyzin, au sud de Lyon. ©Frachet/Wikimedia Commons

Comme rapporté par le Progrès, Total Energies a voulu rassurer tout le monde :

« L’opérateur a pris les mesures conformes à nos procédures de transfert de produits en diminuant notamment le débit de chargement », a déclaré la direction.

Selon elle, aucune valeur anormale n’a été enregistré par les analyseurs de qualité de l’air Atmo.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

8 décembre à Lyon : la manifestation des identitaires interdite par la préfecture. Pour quel effet ?

par Marie Allenou. 636 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Métropole de Lyon : « 281 enfants sans-abri » à l’approche de la Fête des Lumières

par Marie Allenou. 268 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Affaire Perdriau : la nouvelle victime s’appelle Laurent Wauquiez

par Rue89Lyon. 2 262 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×