Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
[Cartes] À Lyon, la mue du quartier Gerland
Société 

[Cartes] À Lyon, la mue du quartier Gerland

par Laurent Burlet et Bertrand Enjalbal Oliveira.
Publié le 1 février 2022.
Imprimé le 02 décembre 2022 à 19:23
2 938 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le quartier de Gerland, au sud du 7e arrondissement de Lyon, poursuit sa transformation. Les anciennes friches industrielles continuent de devenir logements et bureaux. Gerland devient prisé des cadres et la typologie des commerces évolue avec la sociologie. Explications en statistiques et en cartes de l’évolution du quartier secteur par secteur.

+ 153% de cadres à Gerland

Nous sommes partis à la recherche des plus anciennes statistiques de l’Insee disponibles à l’échelle du quartier de Gerland (2006). Et nous sommes remontés jusqu’aux plus récentes (2018).

En 2006, habitaient à Gerland 2015 cadres, soit 10% de la population de plus de 15 ans. En 2018, ils et elles étaient 5092. Soit un bond de 153%. Cette très forte augmentation est à rapprocher de la croissance de la population de Gerland qui est passée au cours de ces douze ans, de 23 770 à 31 572 personnes, soit + 33%.

Les ouvriers ont suivi le chemin inverse. En 2006, ils étaient légèrement plus nombreux que les cadres (11,64% de la population). Douze ans plus tard, cette proportion passe à 7,2% . Surtout, entre ces deux dates, on compte 418 ouvriers de moins. En 2018, l’Insee ne dénombre plus que 1909 ouvriers.

En clair, les ouvriers ont continué de partir alors que les cadres ont posé leurs valises dans le quartier.
Autre donnée instructive, celle prise à l’échelle des arrondissements et pour lesquels l’Insee permet de remonter jusqu’en 2019. À cette date, le 7e arrondissement compte légèrement plus de cadres que le traditionnellement bourgeois 2e arrondissement. Et l’arrivée en masse des cadres à Gerland n’y est évidemment pas pour rien.

Quant au revenu médian, il a augmenté dans le quartier, moins vite toutefois que dans le reste de Lyon : +14,25% dans le quartier, contre 18% pour l’ensemble de la Ville de Lyon entre 2008 et 2018.

Secteur par secteur, l’arrivée massive des cadres dans le quartier de Gerland à Lyon

Nous publions ci-dessous deux cartes montrant l’évolution moyenne des cadres et des ouvriers par Iris de Gerland, autrement dit les micro-quartiers au sens de l’Insee. Où l’on voit, sans surprise, que les cadres se sont installés autour de l’avenue Jean-Jaurès jusqu’au nord de l’avenue Debourg, c’est à dire essentiellement dans les nouveaux immeubles qui poussent sur les friches industrielles.

>> survolez les cartes pour voir les données par secteur du quartier de Gerland

Ce sont ces mêmes secteurs où la diminution de la part des ouvriers dans la population est aussi la plus forte au cours au cours de la période 2006-2018. Elle est la plus marquée dans le secteur Jean-Jaurès Sud (autour de l’avenue Jean-Jaurès, de la rue Chateaubriand à l’avenue Debourg) : -7,45% d’ouvriers en moins en moyenne par an sur la période, -63% au total. Autre secteur : celui Yves Farges. Un secteur à proximité directe du secteur Jean Macé, de l’autre côté des voies ferrés.

Article actualisé le 02/02/2022 à 10h07
L'AUTEUR
Laurent Burlet et Bertrand Enjalbal Oliveira

En BREF

Affaire Perdriau : la nouvelle victime s’appelle Laurent Wauquiez

par Rue89Lyon. 1 424 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une journée de mobilisation des professionnels du social ce mardi à Lyon

par Rue89Lyon. 434 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Violences policières sur Arthur Naciri : la justice marque le coup à Lyon

par Pierre Lemerle. 1 004 visites. 2 commentaires.
×