Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Quelles formes d’engagement pour le climat ? Une conférence à Lyon
Tribune 

Quelles formes d’engagement pour le climat ? Une conférence à Lyon

par Tribune.
Publié le 22 novembre 2021.
Imprimé le 06 décembre 2021 à 18:14
266 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Rue89Lyon est partenaire de l’Ecole urbaine de Lyon qui, dans le cadre de sa série de conférences intitulée “les Mercredis de l’Anthropocène” (saison 6), programme tables rondes et conférences qu’il est aussi possible d’écouter en podcast.

Sensibiliser et informer sur les perturbations climatiques et leurs effets emprunte plusieurs régimes d’expression : partir de la recherche scientifique qui documente les bouleversements à l’œuvre, les diffuser ; enseigner pour engager les savoirs ; militer avec une diversité de tactiques. Il s’agit de “faire feu de tout bois” dans le but d’alerter sur la crise de l’habitabilité que nous vivons et de réorienter nos politiques et modes de vies, afin d’y faire face.

Le texte qui suit est signé par Margo, militante chez Youth For Climate Lyon, un mouvement international de jeunes personnes qui, depuis le 15 mars 2019, ont organisé de multiples mobilisations pour “la justice climatique et sociale, la protection de l’environnement et de la biodiversité”.

Notre vision de l’écologie radicale

Pour Youth for Climate, l’écologie est un projet de société. Ce projet ne peut être crédible que s’il s’attaque aux racines des désastres écologiques et de l’injustice sociale et propose une alternative viable au système actuel. 

Nous sommes anticapitalistes et nous luttons contre les oppressions patriarcales et racistes. Nous ne croyons pas en la croissance verte ni aux progrès technologiques pour contrecarrer les destructions écologiques. Nous nous organisons en autogestion et de manière horizontale, nous refusons les hiérarchies et faisons confiance aux autres. Chacun.e a sa place, chacun.e apporte ses idées, chacun.e compte car nous avons besoin de tout le monde pour construire le monde de demain.

Nous ne considérons pas les autres êtres vivants seulement à travers le prisme utilitariste : la science nous a appris que les abeilles et les arbres nous sont indispensables par leurs fonctions dans les écosystèmes, mais nous les admirons aussi pour leur beauté, leur harmonie. En quelques siècles, l’humain est devenu insensible et a cru se soustraire aux réseaux qui nous unissent au reste de la biodiversité.

Nous souhaitons retisser les liens qui nous unissent avec le reste du Vivant : nous faisons partie des écosystèmes que nous avons bouleversé, et sommes déjà victimes des changements profonds que notre action a générés. 

Photo par Vianney/YFC Lyon. DR
Photo par Vianney/YFC Lyon. DR

“Notre colère est immense, notre espoir l’est aussi”

Nous proposons une autre vision du monde, une autre manière d’être en relation avec les humain.es et les non humain.es. Face aux injustices nous sommes solidaires, face aux séparatismes, nous restons uni.es, face à la peur nous tentons d’être optimistes, face aux destructions nous légitimons la désobéissance, le sabotage et la résistance.

Les extrémistes, ce n’est pas nous : c’est celles et ceux qui croient encore dans le système capitaliste, c’est celles et ceux qui l’alimentent et le défendent : les multinationales, voilà qui sont les entités les plus dangereuses, avides et cruelles.

Notre écologie est radicale, notre écologie est politique, notre écologie est inclusive. 

Nous construisons le monde de demain en nous inspirant des expériences passées, et nous nous construisons en tant que personnes, conscient.es de nos privilèges, de nos failles, en puisant dans toute la colère qui nous anime quand nous voyons le Vivant s’effondrer, l’Europe se barricader, les riches s’empiffrer, les personnes sexisées être systématiquement violentées. 

Notre colère est immense, notre espoir l’est aussi. Notre force vient de l’action collective, des réseaux que nous créons entre militant·es et entre les luttes, grâce à la prise de conscience de notre puissance. Et c’est tous·tes ensemble que nous faisons, chaque jour un peu plus, trembler les bases du système qui nous écrase tous·tes.

“Les formes de l’engagement pour le climat”. Une conférence à écouter à Hôtel 71, ce mercredi 24 novembre de 18h30 à 19h30.

Avec :

– Chloé Maréchal-Chenevier : maîtresse de conférences à l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Lyon de l’Université Claude Bernard Lyon 1, elle est responsable d’un cycle grand public sur le climat dans le cadre de l’Université Ouverte de Lyon 1 depuis 2012. En 2020, son ouvrage Climats : Passé, présent, futur, co-signé avec Marie-Antoinette Mélières, est réédité aux Éditions Belin.

– Margo, militante chez Youth For Climate Lyon, mouvement international de jeunes gens qui, depuis le 15 mars 2019, se mobilisent pour la justice climatique et sociale, la protection de l’environnement et de la biodiversité.

Animation : Valérie Disdier, directrice adjointe de l’Ecole urbaine de Lyon, chargée de la programmation et de la diffusion.

À retrouver en podcast sur le site dédié.

Tags
    Article actualisé le 23/11/2021 à 09h54
    L'AUTEUR
    Tribune

    En BREF

    À Strasbourg, un fonds d’investissement de Lyon pousse les locataires vers la sortie

    par Rue89 Strasbourg. Aucun commentaire pour l'instant.

    Chiens autorisés dans les TCL de Lyon : une expérimentation très discrète

    par Oriane Mollaret. 765 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

    A Lyon, une manifestation ce samedi contre les violences sexistes et sexuelles

    par Rue89Lyon. 535 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
    ×