Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Covid : amélioration dans le Rhône en attendant le « variant indien »
Actualité 

Covid : amélioration dans le Rhône en attendant le « variant indien »

par Bertrand Enjalbal.
Publié le 24 juin 2021.
Imprimé le 25 octobre 2021 à 06:24
566 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le point sur les principaux indicateurs de l’épidémie de Covid dans le Rhône et en Auvergne-Rhône-Alpes au 23 juin. La situation continue de s’améliorer mais la circulation du variant indien ou delta appelle à la vigilance. Du fait d’un changement de protocole, on ne sait pas précisément pour l’heure quel est son niveau de présence dans le Rhône et la région.

À Lyon et dans le Rhône, la circulation épidémique continue de s’améliorer. Les principaux indicateurs indiquent une circulation très faible du virus. Une baisse qui se confirme et se poursuit depuis un mois et demi environ.

Au 18 juin, le taux d’incidence dans le Rhône était de 31 cas pour 100 000 habitants. Un niveau équivalent à celui de la Métropole de Lyon (33 cas pour 100 000 habitants). Un niveau que notre territoire n’avait plus connu depuis août 2020.

À l’hôpital, la tension est nettement retombée. Le taux d’occupation des services de réanimation par des patients Covid atteignait 22% au 23 juin, à l’échelle régionale. Un niveau plus atteint depuis septembre 2020. Au 22 juin, 260 patients Covid avaient été hospitalisés en moyenne sur une semaine dans le Rhône. Dont un peu moins de 60 en réanimation.

Toutefois, le niveau d’incidence est plus élevé que l’année dernière à la même époque. Il était alors de l’ordre de 4 cas pour 100 000 habitants. La situation ressemble à celle connue avant l’arrivée du « variant anglais ». La circulation épidémique diminuait, la tension hospitalière s’améliorait. Une période où le variant circulait à bas bruit et entraînait mécaniquement la baisse des contaminations par la souche classique.

Où en est la variant indien ou delta dans le Rhône ?

Aujourd’hui, le « variant indien » ou variant delta circule lentement. Au plan national, sa présence est estimée à 10% des cas de contaminations actuellement. Par endroits, elle est plus forte comme dans les Landes où il représenterait déjà 70% des contaminations.

Que représente-t-il dans les contaminations actuelles dans le Rhône ? Impossible de le savoir pour le moment. Santé Publique France estime que dans la région sa circulation est pour le moment faible. Des clusters ont été identifiés mais pas de « circulation communautaire » assure l’organisme de santé et de surveillance. Une nouvelle stratégie d’analyse des tests est actuellement déployée. Plus aucune donnée issue des criblages des tests positifs n’a été délivrée par Santé Publique France depuis le 9 juin.

Le variant delta devrait, à l’image du variant anglais à son apparition, rapidement devenir majoritaire. La situation est toutefois différente compte tenu d’une vaccination plus avancée aujourd’hui. Une plus large couverture vaccinale aura son importance au moment où sa circulation se fera plus forte. Où en est-on actuellement dans la région ? Au 15 juin, près de la moitié de la population régionale avait reçu une première dose de vaccin (46%) et 25% les deux doses.

Évolution de l’épidémie de Covid à Lyon, dans le Rhône et en Auvergne-Rhône-Alpes

Article actualisé le 08/09/2021 à 10h12
L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

A Lyon, l’avocat d’Alain Soral et les propos antisémites de son client

par Pierre Lemerle. 820 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La manifestation contre l’extrême droite passera dans le Vieux Lyon ce samedi

par Oriane Mollaret. 1 376 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À l’ancien hôpital Charial de Francheville transformé en centre d’hébergement : « On prône la mixité »

par Laure Solé. 2 493 visites. 1 commentaire.
×