Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
A Lyon, la Fête de la musique fait son retour en format réduit
Actualité  Cultures 

A Lyon, la Fête de la musique fait son retour en format réduit

par Rue89lyon.
Publié le 21 juin 2021.
Imprimé le 25 octobre 2021 à 05:39
1 295 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’an dernier, la Fête de la musique avait été annulée à cause du Covid. Cette année, l’événement qui signe le coup d’envoi de l’été est de retour. Mais dans un format réduit. DJ, groupes et orchestres vont quand même se produire à certains endroits de Lyon mais devant un public compté et assis. Masques, jauges et gestes barrières restent d’actualité.

Les transports en commun lyonnais se sont organisés pour que la Fête de la musique à Lyon, premier événement post couvre feu, se déroule sous de bons hospices. Les métros seront plus réguliers et circuleront jusqu’à 2 heures du matin. De plus, il est possible de prendre un « ticket journée » pour la modique somme de 3,20 euros, contre 6,20 euros d’habitude.

Fête de la musique Lyon
Fête de la musique de Lyon, en 2019.

Une prog’ éclectique pour la Fête de la musique 2021 à Lyon

Musique électronique, urbaine, contemporaine, classique… Il y en aura pour tous les goûts, mais peut-être pas pour tout le monde. Les concerts sont publics et gratuits mais ne pourront pas accueillir toutes les personnes qui souhaiteraient y assister car les établissements doivent respecter des jauges et un nombre de places restreint. Pour un certain nombre d’événements, il est nécessaire de réserver sa place. Certains concerts sont déjà complets ou sur le point de le devenir.

Y aura-t-il quand même des concerts au chapeau dans la ville ? Les « concerts impromptus de musiciens sur la voie publique » ont en effet été formellement interdits, de même que les spectacles avec du public debout ou la distribution d’alcool après 20 heures.

Les premières réjouissances de la fête de la musique commencent à 14 heures, avec la verve de Cyril Boccara et Simon Orlandi, suivis de Ac2duo et DJ Peydge au Musée de l’Imprimerie et de la Communication Graphique (Lyon 2è).

De 16 heures à 22 heures 15, Charles Dairey, maître carillonneur, Orkestra Percussion, Un Petit Prince, L’artisanat Furieux (saxophones), Quintet Tango Experience, Jacques Loucel (chanson française) se succèderont à l’Hôtel de Ville (Lyon 1er).

Aux Subsistances (Lyon 1er), les concerts se dérouleront de 18 heures à 22 heures 30 : Wugo, Kcidy live band, Johnnie Carwash et Somaticae qui clouera la soirée.

Au HEAT (Lyon 2e), les DJs qui se produisent régulièrement au Sucre ou qui y ont résidé enflammeront micros et platines : Pamela Badjogo, OBI et Pedro Bertho.

Le temps incertain pourrait gâcher la fête. Depuis hier, la météo est orageuse et des averses sont attendues dans la soirée.

> Voir la programmation sur le site de la Ville de Lyon.

Article actualisé le 21/06/2021 à 20h07
L'AUTEUR
Rue89lyon

En BREF

A Lyon, l’avocat d’Alain Soral et les propos antisémites de son client

par Pierre Lemerle. 818 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La manifestation contre l’extrême droite passera dans le Vieux Lyon ce samedi

par Oriane Mollaret. 1 374 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À l’ancien hôpital Charial de Francheville transformé en centre d’hébergement : « On prône la mixité »

par Laure Solé. 2 489 visites. 1 commentaire.
×