Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Sans-papiers : ma visite à l’intérieur du centre de rétention de Lyon

Contaminations au coronavirus, violences policières… Ces derniers mois, le centre de rétention administrative de Lyon, où sont détenus des étrangers en situation irrégulière avant leur expulsion, a été à plusieurs reprises la cible de critiques. Notre journaliste a pu visiter ce lieu habituellement fermé à la presse. Un reportage coproduit par Rue89Lyon et Mediacités.

Édition abonnés
À l'intérieur de l'ancien centre de rétention administrative CRA de Lyon, en décembre 2020.

« Bonjour, Raymonde Poncet Monge, sénatrice. Je souhaite effectuer une visite du centre. » Ce lundi 14 décembre, à l’interphone du centre de rétention administrative (CRA) de Lyon Saint-Exupéry, l’écologiste, élue en septembre dernier au palais du Luxembourg, demande à exercer son droit de parlementaire à visiter le lieu de privation de libertés, devant notre micro et la caméra de France 3 (reportage à partir de 9″26).
Sa visite a pour but de vérifier si les conditions sanitaires se sont améliorées. Il y a à peine un mois, l’autre sénateur EELV du Rhône, Thomas Dossus, dénonçait la situation du CRA, où l’on dénombrait 13 cas de Covid-19 et même 17 cas selon un article du Monde. J’ai profité de l’inspection surprise de la sénatrice pour me faufiler à l’intérieur de ce lieu d’enfermement destiné aux étrangers en situation irrégulière, avant expulsion dans leur pays d’origine.
En général, les préfectures refusent les demandes de journalistes à pénétrer dans les CRA : en enquêtant sur ce lieu pour Mediacités l’an dernier, je m’étais heurté à ce mur. Un silence des autorités qu’ont également éprouvé nos confrères de Toulouse et plus récemment de Lille lors de leurs enquêtes.

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Aéroport Lyon Saint-Exupéry

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Lyon rassemblement psychologues préfecture

Photo : LB/Rue89Lyon

Partager
Plus d'options