Un cluster de Covid-19 à la Guillotière : un mauvais cas d’école
Société 

Un cluster de Covid-19 à la Guillotière : un mauvais cas d’école

actualisé le 10/07/2020 à 20h32 : avec la réponse de l'ARS

L’école Gilbert Dru, située au cœur du quartier de la Guillotière à Lyon (7ème arrondissement), est devenue un foyer de transmission de la Covid-19. Le plus gros cluster de Lyon depuis la fin du confinement, avec pas moins de 450 élèves à tester.
Excès de confiance, manque d’information, consignes contradictoires et téléphone qui sonne dans le vide : l’Agence régionale de santé ne brille pas dans sa gestion du foyer épidémique.

L’histoire de ce cluster lyonnais remonte au 29 juin. Ce jour là, un animateur du périscolaire en charge d’une classe de CE1 de l’école Gilbert Dru situé dans le quartier de la Guillotière à Lyon est testé positif au Covid-19.

Les parents de la classe sont reçus par le médecin scolaire qui leur remet une lettre de l’Agence régionale de santé (ARS) leur recommandant de faire réaliser un test de dépistage nasopharyngé à leur enfant. La classe est fermée.

Le bruit court alors parmi les parents d’élèves qui écrivent, pour certains, à la directrice pour avoir des informations.

Le soir même, celle-ci envoie en pièce jointe d'un mail un deuxième courrier co-signé par l’ARS et la Ville de Lyon à destination des autres parents d’élèves de l’école élémentaire. Lequel courrier est distribué également le lendemain, le mardi.

Ce courrier (lire ci-dessous) est très rassurant :

« Les mesures de prévention mises en place au sein de la classe ont permis à votre enfant de ne pas avoir de contacts à risque de transmission avec le cas. »

Aucune mesure particulière n’est prévue pour les autres enfants d’élémentaire par l’ARS, en charge localement du suivi des foyers de transmission autrement appelés clusters.

Un papa d’un enfant de CE1 témoigne :

« Depuis le retour à l’école, les enfants mangent par classe. Mais malgré tout, on est inquiets car mon fils est un copain d’un des enfants de la classe dont l’animateur de périscolaire avait la charge entre midi et deux ».

Aucune information sur le cas testé positif n’est transmise aux parents de maternelle.

L’info d’un cas en élémentaire se répand rapidement à partir du lundi. D’autant plus vite que des parents ont des enfants de chaque côté du portail. Mais silence radio de l’ARS qui ne prévient pas les parents de maternelle.

Lettre pour l'école G Dru de l'ARS et de la Ville de Lyon du 29 juin by Laurent Burlet on Scribd

« 450 enfants confinés à domicile »
Deuxième temps du cluster : ce vendredi après-midi, à 16h45. A la sortie de l’école, les directrices de maternelle et élémentaire accueillent les parents en leur disant « il y a plusieurs cas de Covid dans l’école ».

Un nouveau courrier de l’ARS et de la Ville de Lyon est transmis à tous les adultes qui viennent récupérer les enfants (lire ci-dessous).

Cette fois-ci le message est beaucoup moins rassurant :

« L’investigation menée au sein de l’école montre que malgré les mesures de prévention mises en place il n’est pas possible d’exclure un risque de transmission à votre enfant même si ce risque est minime. En conséquence, votre enfant ayant été en contact avec le cas pour la dernière fois le 29/06/20, il devra être confiné à domicile jusqu’au 13/07/20 (J14) ».

La remise du courrier se fait dans l’urgence.

Côté élémentaire, les instituteurs et institutrices s’y mettent aussi.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Laurent Burlet
Laurent Burlet
Journaliste à Rue89Lyon - politique - questions sociales - écologie.

En BREF

Le projet de Center Parcs à Roybon définitivement enterré

par Rue89Lyon. 619 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Lyon, des policiers renvoyés en correctionnelle pour le passage à tabac d’Arthur Naciri

par Rue89Lyon. 6 044 visites. 3 commentaires.

Les journaux nationaux de retour dans les kiosques à Lyon ce mercredi

par Alicia Blancher. 1 028 visites. Aucun commentaire pour l'instant.