L’incontournable festival « Sens Interdits » se déploie dans la métropole de Lyon
Cultures  Sélection culture par la rédac de Rue89Lyon 

L’incontournable festival « Sens Interdits » se déploie dans la métropole de Lyon

Un de nos événements théâtraux préférés à Lyon. Patrick Penot, directeur de ce festival de qualité, qui a œuvré pour qu’il naisse et se développe, dit de « Sens interdits » qu’il a été créé pour « dire oui au théâtre qui dit non ».

Parmi l’offre riche du programme 2019, on relève la présence de la compagnie Teatro Línea de Sombra, qui arrive du Mexique avec pas moins de trois spectacles. Cette compagnie ancienne estime concevoir un « théâtre d’investigation », sur le territoire mexicain (avec le récit d’une ville ravagée par le trafic de drogue, dans Baños Roma) mais aussi au-delà (en Colombie avec l’histoire d’une communauté de femmes déplacées par un groupe armé durant la guerre civile, dans Pequeños territorios en reconstrucción). Et, pour cela, la compagnie n’hésite pas à faire appel à des comédiens internationaux.

On relève aussi la venue du théâtre KnAM, plusieurs fois invité déjà par le festival, avec une nouvelle création qui tiendra le rôle de la pièce inaugurale : « Ma Petite Antarctique » -ou la version élaborée du conte de La Reine des neiges (sans la chanson entêtante de Disney, promis).

Les Subsistances accueilleront pour leur part « Girls Boys Love Cash », par le collectif allemand Citizen.KANE.Kollektiv. Fruit d’une enquête menée avec le Jeune Ensemble de Stuttgart (JES), cette performance veut offrir un autre regard sur la prostitution.

GIRLS BOYS LOVE CASH Citizen.KANE.Kollektiv & JES © Alex Wunsch

GIRLS BOYS LOVE CASH Citizen.KANE.Kollektiv & JES © Alex Wunsch

Cette année, on compte pas moins de 22 spectacles qui couvrent 15 pays, de la Russie au Burkina Faso en passant par le Rwanda, l’Allemagne, la Syrie, la Belgique… Armez-vous du programme détaillé, afin de ne pas vous perdre parmi les 19 spots partenaires (un peu partout dans la métropole).

Festival « Sens interdits », du 16 au 27 octobre, dans la métropole de Lyon.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Coronavirus : des protections insuffisantes pour les livreurs des hypermarchés Carrefour de Lyon

par Rue89Lyon. 1 434 visites. 1 commentaire.

Confinement : pas de manif le 1er Mai, mais des banderoles aux fenêtres

par Amandine Miallier. 1 282 visites. 2 commentaires.

Des rendez-vous gratuits avec des psy pour les plus touchés par le Covid-19

par Rue89Lyon. 579 visites. 1 commentaire.