Habillage
« Ingénieur dans l’industrie automobile, je démissionne pour être en accord avec mes valeurs »
Environnement  Société 

« Ingénieur dans l’industrie automobile, je démissionne pour être en accord avec mes valeurs »

actualisé le 11/07/2019 à 16h50

Damien, 39 ans, habite à Genas, dans l'Est lyonnais. Il vote écolo depuis ses 18 ans, mange bio et local. Il pratique le ski de randonnée et passe ses vacances à vélo. Mais Damien est ingénieur chez Renault Trucks.

Il a récemment décider de démissionner, de se reconvertir et de s’engager en tant qu’"ambassadeur du changement" pour "modifier les pratiques de son entourage" et être en accord avec les valeurs qu'il transmet à sa fille.

« Même si je fais en sorte d’améliorer la qualité des moteurs, on produit quand même des poids lourds. »

Depuis que Damien a posé sa démission, en juin, il en parle le cœur léger. Mais il fut un temps où ce jeune papa n’en pouvait plus de "vivre avec ses contradictions".
Renault Trucks VS "mes valeurs"
Contribuer à "la croissance économique" la semaine et s’occuper de son potager le week-end n’avait plus aucun sens aux yeux de cet adepte de la théorie de l'effondrement. En décidant de "suivre ses convictions les plus fortes", ce père d'une petite fille et bientôt d'une deuxième renonce à un salaire de 3 400 euros net.

« Vivre avec cette dissonance cognitive fait énormément souffrir", remarque le Genassien en sirotant un jus de banane.

Il ajoute :

« Si tes valeurs c’est d'être green et que ton action c’est de bosser pour Renault Trucks, tu n’es pas en adéquation avec toi même. Souvent, cette souffrance est accompagnée par une surconsommation. Et tu vas trouver dans le plaisir d’acheter, et simplement d’acheter pas même d’utiliser, ta consolation.»

Ce contenu est réservé aux abonnés