Habillage
Acte XI des « gilets jaunes » à Lyon : les tirs de la police en forte augmentation
Actualité 

Acte XI des « gilets jaunes » à Lyon : les tirs de la police en forte augmentation

actualisé le 29/01/2019 à 10h40

[INFO RUE89LYON] Nous l’avions constaté le jour même, les chiffres de la police le confirment : lors de l’Acte XI des « gilets jaunes », le niveau de violence a encore grimpé à Lyon.

Dans un PV de synthèse produit lors des comparutions immédiates de ce lundi 28 janvier, et dont Rue89Lyon a eu connaissance, la police indique une partie de son activité de maintien de l’ordre du samedi 26 janvier. Voici ces chiffres :

  • 21 tirs de grenades de désencerclement, soit + 61% par rapport au samedi 19 janvier. Ces grenades lancent des petits morceaux de plastique en explosant.
  • 80 tirs de grenades lacrymogènes à la main et 150 tirs de lacrymos avec le lanceur de type Cougar. Soit un total de 230 tirs de lacrymos (+ 15% par rapport au samedi 19 janvier)
Les forces de l'ordre rue Paul BERT. Acte XI des "Gilets Jaunes" samedi 26 janvier 2019. ©MG/Rue89Lyon

Les forces de l’ordre rue Paul Bert le samedi 26 janvier pour l’Acte XI des « gilets jaunes » à Lyon. On voit dépasser le lanceur de lacrymos de type Cougar ©MG/Rue89Lyon

  • 85 tirs de lanceurs de balles de défense, soit +39% par rapport au samedi 19 janvier. Ces LBD ont remplacé les Flash-Ball. Ils tirent des balles en caoutchouc à 300 km/h. Le Défenseur des droits a redemandé leur suspension à la suite de graves blessures causées par ces LBD lors des manifestations de « gilets jaunes ».
L'utilisation des caméras embarquées par les forces de l'ordre s'est confirmée lors de l'Acte XI des "Gilets Jaunes" samedi 26 janvier 2019. ©MG/Rue89Lyon

L’utilisation d’une caméra embarquée par des policiers porteurs de LBD lors de l’Acte XI des « gilets jaunes » à Lyon
©MG/Rue89Lyon

A titre de comparaison, concernant l’Acte X, le PV de synthèse mentionnait « 200 tirs de grenades lacrymogènes, 61 tirs de balles de défense et 13 grenades de désencerclement » (PV des comparutions immédiates du 21 janvier et repris par Le Progrès).

La police a procédé à treize interpellations.

Aucun policier a été blessé. Les pompiers rapportent quatre interventions pour des manifestants légèrement blessés.
Les « street medics » (des soigneurs bénévoles) font essentiellement état de blessures par LBD, surtout au niveau des membres inférieurs.

L'AUTEUR
Laurent Burlet et Maxime Gonzales

En BREF

9 septembre 2019 : la 4G arrive (partiellement) dans le métro de Lyon

par Rue89Lyon. 501 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Eau en bouteille : à Divonne-les-Bains, le plastique n’est plus fantastique

par Rue89Lyon. 1 048 visites. 2 commentaires.

Les bus TCL de retour à l’aéroport Saint-Exupéry = fin du monopole de Rhônexpress

par Rue89Lyon. 7 242 visites. 4 commentaires.