Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Dépakine : Sanofi refuse de prendre part au fonds d’indemnisation des victimes

Le géant pharmaceutique français a refusé, dans une déclaration rendue publique cette semaine, de participer à l’indemnisation des victimes de la Dépakine, traitement anti-épileptique responsable de malformations congénitales.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

Dépakine : Sanofi refuse de prendre part au fonds d’indemnisation des victimes

Le laboratoire Sanofi, qui commercialise la Dépakine, a refusé de prendre part au fonds d’indemnisation des victimes du traitement anti-épileptique.

Selon une déclaration du laboratoire rendue publique ce mercredi 16 janvier, c’est l’Etat qui est responsable de ce scandale sanitaire justifiant ainsi ne pas pouvoir donner suite aux premiers avis d’indemnisation envoyés par l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam).

Pour Sanofi en effet, les autorités avaient été informées sur les risques de la Dépakine pour les femmes enceintes, avançant même que les  autorités de santé auraient, depuis la fin des années 1980 :

« rejeté les demandes de Sanofi qui visaient, en fonction de l’évolution des connaissances scientifiques, à mentionner dans la notice patient les risques pour le fœtus pouvant être liés à la prescription de ce médicament dans le cadre d’une grossesse »

L’approbation des autorités est en effet indispensable pour modifier les informations concernant un médicament.

L’Oniam (Office national d’indemnisation des accidents médicaux), qui a retenu la responsabilité de l’Etat à hauteur de 30 % et celle de Sanofi à 70 %, pourra saisir la justice pour forcer le laboratoire Sanofi à prendre part à l’indemnisation des victimes, parallèlement aux demandes d’indemnisation au civil.


#Santé

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

#Dépakine#épilepsie#Médicaments#Sanofi#Victimes
À propos de l’auteur de l’article :
RR Rue89Lyon
Rue89Lyon

Premier pure player d’informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

À lire ensuite


L'Hôpital Femme Mère Enfant
Partager
Plus d'options