Habillage
À Villeurbanne, un débat ouvert sur la prévention, les usages et la légalisation du cannabis
Société 

À Villeurbanne, un débat ouvert sur la prévention, les usages et la légalisation du cannabis

La municipalité de Villeurbanne s'est saisie de la question du cannabis en lançant une concertation citoyenne. Sur la plateforme de contribution mise en ligne depuis le 10 décembre 2018, plusieurs propositions ont déjà été faites qui révèlent des avis penchant vers une volonté de légalisation du cannabis. 

Pas encore ouvert à l'échelle nationale, la ville de Villeurbanne s'est lancée dans le débat sur la question du cannabis et de son trafic.

La question de la législation française en matière de cannabis s’avère être un des points centraux de cette concertation citoyenne. Depuis le 10 décembre et jusqu’au 10 février, une plateforme de contribution en ligne a permis de recueillir les propositions des citoyens sur cet axe.

En point d'orgue, la municipalité a également mis en place, tout au long du mois de janvier, des Facebook live et tables rondes sur entrée libre entourés d’élus de la ville, de spécialistes de santé, de sociologues ou encore d’avocats.

Les thèmes des discussions doivent être divers : addiction, jeunes et cannabis, conséquence sur les villes en proie au trafic ou encore solutions face à la lutte contre celui-ci.

La dernière table ronde, qui aura lieu jeudi 24 janvier, aura pour thème : Prohibition, dépénalisation, légalisation : comment lutter plus efficacement contre le trafic de cannabis ?
« La répression telle qu'elle est pratiquée revient à vider l'océan à la petite cuillère »

Pour Didier Vullierme, adjoint PS à la Sécurité de Villeurbanne et contacté par Rue89Lyon, la consultation citoyenne sur le sujet du cannabis était nécessaire face à une « pression habitante forte » et à un sujet qui revient régulièrement sur le tapis, notamment lors des tables citoyennes organisées en début d’année dernière :

« La lutte contre le trafic du cannabis n’est pas une compétence municipale, mais c’est vers nous que les habitants se tournent et le débat n’a pas été ouvert au niveau national. On incite donc le législateur à s’en saisir ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Prescillia Boisseau

En BREF

Les trottinettes électriques encadrées : où en est-on à Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 098 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Saint-Étienne renonce à tester l’audiosurveillance sur avis de la CNIL

par Rue89Lyon. 404 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Vous êtes supporter de l’OL ? Adoptez les gestes qui sauvent

par Rue89Lyon. 715 visites. Aucun commentaire pour l'instant.