Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

À Villeurbanne, un débat ouvert sur la prévention, les usages et la légalisation du cannabis

La municipalité de Villeurbanne s’est saisie de la question du cannabis en lançant une concertation citoyenne. Sur la plateforme de contribution mise en ligne depuis le 10 décembre 2018, plusieurs propositions ont déjà été faites qui révèlent des avis penchant vers une volonté de légalisation du cannabis. 

Édition abonnés
Place Charles Hernu (métro Charpennes) à Villeurbanne. crédit Romain Chevalier/Rue89Lyon

Pas encore ouvert à l’échelle nationale, la ville de Villeurbanne s’est lancée dans le débat sur la question du cannabis et de son trafic.
La question de la législation française en matière de cannabis s’avère être un des points centraux de cette concertation citoyenne. Depuis le 10 décembre et jusqu’au 10 février, une plateforme de contribution en ligne a permis de recueillir les propositions des citoyens sur cet axe.
En point d’orgue, la municipalité a également mis en place, tout au long du mois de janvier, des Facebook live et tables rondes sur entrée libre entourés d’élus de la ville, de spécialistes de santé, de sociologues ou encore d’avocats.
Les thèmes des discussions doivent être divers : addiction, jeunes et cannabis, conséquence sur les villes en proie au trafic ou encore solutions face à la lutte contre celui-ci.
La dernière table ronde, qui aura lieu jeudi 24 janvier, aura pour thème : Prohibition, dépénalisation, légalisation : comment lutter plus efficacement contre le trafic de cannabis ?

« La répression telle qu’elle est pratiquée revient à vider l’océan à la petite cuillère »

Pour Didier Vullierme, adjoint PS à la Sécurité de Villeurbanne et contacté par Rue89Lyon, la consultation citoyenne sur le sujet du cannabis était nécessaire face à une « pression habitante forte » et à un sujet qui revient régulièrement sur le tapis, notamment lors des tables citoyennes organisées en début d’année dernière :

« La lutte contre le trafic du cannabis n’est pas une compétence municipale, mais c’est vers nous que les habitants se tournent et le débat n’a pas été ouvert au niveau national. On incite donc le législateur à s’en saisir ».

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Lyon, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#cannabis

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

À lire ensuite


Devanture de la boutique "Natural Collector" dans le 6ème arrondissement. ©PP/Rue89Lyon

Photo : PP/Rue89Lyon

Partager
Plus d'options