Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
« Garde à vue à ciel ouvert » de Bellecour en 2010 : le préfet du Rhône et le directeur de la police prochainement mis en examen
Actualité 

« Garde à vue à ciel ouvert » de Bellecour en 2010 : le préfet du Rhône et le directeur de la police prochainement mis en examen

par Rue89Lyon.
Publié le 26 octobre 2018.
Imprimé le 08 août 2022 à 06:08
2 610 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Une quinzaine d’organisations de gauche regroupées au sein d’un collectif bataille pour faire juger ceux qu’ils accusent d’avoir mené une « garde à vue à ciel ouvert », place Bellecour, ce 21 octobre 2010, pendant les manifestations contre la réforme des retraites. Une première victoire vient d’être obtenue.

Après une ordonnance de non-lieu prise en 2017 par les juges d’instruction, ce Collectif du 21 octobre avait fait appel. La décision de cet appel a été publiée ce 25 octobre. Et c’est une première décision de justice favorable aux plaignants.

Dans un arrêt rendu ce jeudi, la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Lyon ordonne le renvoi vers un nouveau juge d’instruction du DDSP (Directeur Départemental de la Sécurité Publique) du Rhône, Albert Doutre et du préfet du Rhône, Jacques Gérault qui étaient en poste en 2010.

Le juge d’instruction devra les mettre examen pour « privation de liberté illégale par personne dépositaire de l’autorité publique » et « entrave à la liberté de manifester ».

Petit rappel des faits. Le jeudi 21 octobre 2010, après cinq jours de scènes d’émeutes dans le centre-ville de Lyon, le préfet du Rhône de l’époque, Jacques Gérault, avait pris la décision de boucler la place Bellecour. De 12h à 19h, quelque 700 personnes étaient enfermées à ciel ouvert. Le dispositif mis en place par le DDSP consistait à séparer ceux considérés par les autorités comme « casseurs » de la place Bellecour des manifestants qui devaient se retrouver place Antonin Poncet, à 14 heures, pour marcher en direction de la place Guichard.

A lire

Une prison à ciel ouvert pour « stopper une guérilla urbaine » en 2010 à Lyon

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Une sélection culture toutes voiles dehors pour août 2022, à Lyon

par Marine Delrue. 754 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Faire du vélo à Lyon : comment je me suis débarrassée de mon appréhension

par Marie Allenou. 1 189 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Rillieux, près de Lyon, fermeture d’un centre d’hébergement d’urgence pour mères isolées

par Marie Allenou. 2 400 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×