Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Avec les vacances d’été, que vont devenir les élèves sans-abri de Lyon ?

A Lyon, la situation des enfants sans-abri inquiète à quelques jours des vacances d’été. Fin juin, le collectif de parents d’élèves et d’enseignants « Jamais sans toit » a recensé une cinquantaine d’élèves qui n’ont pas d’hébergement. Des écoles ont de nouveau été occupées. Elles le seront jusqu’à la fermeture pour congés annuels. Et ensuite ?

Édition abonnés
École March Bloc à Lyon

En mai, les remises à la rue consécutives à la fin du plan froid se sont accélérées, conséquence d’un double phénomène.
D’un côté, les critères pour être maintenu dans le dispositif d’hébergement se sont encore durcis. Désormais, seules les familles avec enfants de moins d’un an et/ou avec une femme enceinte de plus de six mois ont droit à un toit.
De l’autre, les places d’hébergement d’urgence pérennes annoncées à la sortie du plan froid par le gouvernement tardent à être créées dans le Rhône.
Résultat, les comités de soutien aux enfants sans-abri, fédérés au sein du collectif « Jamais sans toit » ont dû recommencer les mobilisations et, certaines écoles ont été réoccupées.

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Grandes vacances

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Autres mots-clés :

Partager
Plus d'options