Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Troisième attaque de Radio Canut : qui en veut à « la plus rebelle » des radios lyonnaises ?
A la une  Actualité 

Troisième attaque de Radio Canut : qui en veut à « la plus rebelle » des radios lyonnaises ?

par Rue89Lyon.
Publié le 21 décembre 2017.
Imprimé le 11 avril 2021 à 04:01
4 742 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
L’équipe de Radio Canut annonce qu’elle a de nouveau fait l’objet d’attaques. Des menaces de mort ont été proférées contre des animateurs. Une plainte vient d’être déposée.

Samedi 16 décembre, vers 23h, durant l’émission “Berbères sans frontières”, deux fumigènes ont été jetés à l’intérieur des locaux par des individus qui ont pris la fuite. Par 
la suite, des menaces de morts ont été proférées au téléphone.

« Par deux fois ils nous ont appelé au téléphone avec une voix masquée, quand j’ai décroché une personne qui essayait de cacher sa voix m’a dit on va pas te tuer mais on va t’égorger. J’entendais plusieurs autres personnes autour de lui » a déclaré au site kabyle.com, Ali Belkadi, un des deux animateurs d’une émission vieille de 15 ans.

Dans un communiqué, Radio Canut a « condamné cette attaque » et « apporté son soutien indéfectible à ses deux animateurs, Ali Belkadi et Dalil Makhloufi, bénévoles et militants comme tous les autres :

« Ce n’est pas la première fois que nos locaux sont visés cette année mais un nouveau palier dans la violence et l’intimidation semble avoir été franchi. Cette fois-ci, c’est une de nos émissions politiques, très écoutée par les militants kabyles dans le monde entier, qui promeut l’identité berbère et critique les pouvoirs en place et tous les fascismes qui a été directement visée. (…)
S’en prendre à une émission de Radio Canut, c’est attaquer la radio dans son ensemble, ses valeurs anti-autoritaires et ses combats politiques contre l’oppression des peuples et des minorités ».


Les deux attaques précédentes de Radio Canut

Ce n’est pas la première fois que les locaux de Radio Canut du 24 de la rue Sergent Blandan sont pris pour cible.

En octobre 2016, la radio avait fait l’objet d’une perquisition dans le cadre d’une affaire pour « provocation au terrorisme » après une blague anti-policiers d’un animateur, lequel a été mis en examen.

© Radio Canut.

Le studio de Radio Canut durant « Blablamix », émission avec des « réfugiés qui vous parlent » © Radio Canut

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Génération identitaire toujours dans ses locaux dans le Vieux Lyon

par Bertrand Enjalbal. 726 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un rassemblement des AESH et de leurs soutiens ce jeudi à Lyon

par Rue89lyon. 313 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une manifestation contre la réforme de l’assurance-chômage ce mercredi à Villeurbanne

par Rue89lyon. 386 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×