Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
« Est-ce que la pillave, c’est de la culture ? »
A la une  Cultures  Tribune 

« Est-ce que la pillave, c’est de la culture ? »

par Cyrille Bonin.
Publié le 16 novembre 2017.
Imprimé le 18 septembre 2021 à 12:15
1 574 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
La chronique de Cyrille Bonin, directeur du Transbordeur, après son passage au salon des vins que Rue89Lyon et Nouriturfu organisent à Lyon depuis quatre ans. Elle a été publiée dans sa colonne « culture club », qui paraît dans le Petit Bulletin.
"Hack the palais". Début de manif au Palais de Bourse à Lyon au salon "Sous les pavés la vigne" 4e édition. Photo Rue89Lyon

« Hack the palais ». Début de manif au Palais de Bourse à Lyon au salon « Sous les pavés la vigne » 4e édition. Photo Rue89Lyon

« Une question très importante me torturait l’esprit ces derniers temps : est-ce que la pillave, c’est de la culture ? On est tous d’accord pour dire que la cuisine et tout le bin’s business qui va avec, c’en est. Surtout en France. Surtout à Lyon.
Mais la pillave, ça t’élève l’âme, c’est du vivre ensemble, de la mixité sociale ?
Histoire d’enquêter sérieusement, la réponse pouvait bien se trouver au salon Sous les pavés, la vigne, un dimanche midi, au Palais de la Bourse (l’endroit est chouette, patrimonial et tout, ok ça sent un peu le notable CCI derrière, mais ça passe).
Ensuite, je suis avec mon papa et ma maman, retraités dans le coup, en mode lovers pionnards curieux. Verdict : oui, la pillave c’est de la culture ! Hop, on t’explique tout un tas de trucs sur les vins naturels et la bablocherie instagrammable, il y a des auteurs.trices engagé.es, des projections, de l’explication de texte (bien moins chiante qu’un tract de la Biennale d’Art Contemporain).
Et en plus, on sort rigolard et réchauffé (normal papy Bernard et mamie Chantal ont dégusté, à la cool, une bonne partie des régions de France).
Donc vive la pillave, et la culture. »
Article actualisé le 17/11/2017 à 20h44
L'AUTEUR
Cyrille Bonin
Cyrille Bonin est directeur de la salle de concerts Le Transbordeur à Villeurbanne. Il tient une chronique intitulée "Culture Club" dans l'hebdo le Petit Bulletin, où il raconte ses pérégrinations d'infatigable bouffeur de culture.

En BREF

Expulsion du squat de Feyzin : un satisfecit pour la préfecture, pas pour les associations

par Pierre Lemerle. 305 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Tirs de LBD à Lyon : la responsabilité de l’Etat engagée ?

par Oriane Mollaret. 283 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Métropole de Lyon : la gouvernance des écologistes jugée « anti-démocratique »

par Pierre Lemerle. 434 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×