Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Affaire Dentexia : Les critiques fusent contre les pouvoirs publics
Vigies 

Affaire Dentexia : Les critiques fusent contre les pouvoirs publics

par Rue89Lyon.
Publié le 10 mai 2016.
Imprimé le 09 décembre 2022 à 17:21
1 248 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
SUR LYONCAPITALE.FR

Les victimes des centres dentaires low cost Dentexia ont manifesté place Bellecour à Lyon, lundi 9 mai. Les témoignages de détresse se sont mêlés aux critiques, envers le centre dentaire de l’homme d’affaires Pascal Steichen, mais aussi envers les pouvoirs publics.

C’est la première fois depuis la création du Collectif contre Dentexia, en janvier dernier, que les « sans-dents » – comme ils se sont eux-mêmes désignés – sont sortis de leur silence. Les victimes sont au nombre de 2 200 déclarées à ce jour (dont les trois quarts à Lyon et Châlon) et environ 150 ont manifesté lundi à Lyon, place Bellecour.

Le visage de Monsieur et Madame Tout-le-Monde. Edenté. Atrophié. « Défiguré » pour reprendre les mots de certains patients. À cette détresse sanitaire s’agglomère un désespoir financier. Ces victimes se sont endettés jusqu’au cou pour des soins mal effectués ou jamais terminés.

Dernièrement, les avocats du collectif ont obtenu la suspension des prêts contractés par les patients, sous pression de Dentexia. Depuis, les avocats du collectif sont toujours en négociations avec les avocats d’Axa, l’assureur de Dentexia.

En revanche, ce qui interroge le plus, c’est le jeu « petit bras » du ministère de la Santé et des pouvoirs publics. C’est au sujet du contrôle d’évaluation des centres Dentexia que le Défenseur des droits s’interroge. Autrement dit, les autorités régionales de santé (ARS) sont dans le collimateur.

« Le législateur est très embêté car il a une part de responsabilité dans le scandale Dentexia, explique Abdel Aouacheria, le porte-parole du Collectif contre Dentexia. Il n’avait pas anticipé les conséquences de la création de centres dentaires sous statut associatif qui ont été dirigés par des investisseurs privés dont les motivations étaient purement financières. »

À lire sur Lyon capitale

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Clément, 18 ans, tabassé dans le Vieux Lyon pour avoir tracté contre l’extrême droite

par Oriane Mollaret. 1 001 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

8 décembre à Lyon : la manifestation des identitaires interdite par la préfecture. Pour quel effet ?

par Marie Allenou. 699 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Métropole de Lyon : « 281 enfants sans-abri » à l’approche de la Fête des Lumières

par Marie Allenou. 279 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×