Habillage
« WWW Conference » : Lyon ville d’accueil du grand raout mondial du web en 2018
Actualité 

« WWW Conference » : Lyon ville d’accueil du grand raout mondial du web en 2018

actualisé le 28/05/2015 à 19h41

Lyon accueillera de nouveau la conférence mondiale « WWW Conference » (pour World Wide Web Conference) en 2018. C’est samedi 23 mai, à Florence, en Italie, que l’annonce a été faite à l’occasion de la clôture de l’édition 2015.

Lyon sera donc la première ville à accueillir une seconde fois la conférence mondiale. En 2012, la ville avait déjà était choisie pour cet événement.

Sur Twitter plusieurs personnalités politiques n’ont pas tarder à s’exprimer. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale a félicité la ville :

Tandis que Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon a mis en avant le caractère inédit de cette annonce : 

C’est inédit pour une Métropole : #Lyon accueillera pour la 2ème fois la conférence mondiale du Web en 2018 ! À vos RT ! #OnlyLyon #WWW2018

— Gérard Collomb (@gerardcollomb) 23 Mai 2015

C’est l’Université de Lyon dans le cadre de la French Tech, ainsi que les entreprises OnlyLyon, Imaginove et le ClusTR qui ont déposé la candidature de Lyon en novembre 2014.

Dans trois ans, c’est près de 4 000 participants qui seront attendus en avril ou en mai, la date précise n’ayant pas encore été annoncée. Il s’agira de la 25e édition de la conférence, qui se tient chaque année depuis sa première édition en 1994.

L’événement qui est souvent l’occasion de grandes annonces scientifiques et technologiques avait accueilli, en 2012, Tim Berners-Lee, présenté comme le co-fondateur du web.


L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

A Lyon, une petite manif étudiante « parquée » par les CRS

par Simon Pernin. 1 033 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Chaîne humaine, coups de matraque et gazage : tous les partiels annulés à Lyon 2

par Simon Pernin. 1 438 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Université Lyon 2 : les examens sous surveillance policière

par Simon Pernin. 1 099 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
%d blogueurs aiment cette page :