Un amendement qui pourrait augmenter de « 25% les dons d’organes »
Vigies 

Un amendement qui pourrait augmenter de « 25% les dons d’organes »

actualisé le 15/04/2015 à 12h02

SUR LYONCAPITALE.FR

[Article mis à jour] L’amendement de Jean-Louis Touraine, député PS du Rhône, qui proposait l’autorisation du don d’organes sans demander l’avis des familles a finalement été rejeté, hier. Mardi 14 avril, l’amendement a été retiré pour être remplacé par un autre qui prévoit « un dialogue (…) entre les médecins et la famille en cas de prélèvements. » comme le rapporte Lyon Capitale.

Lundi 13 avril, l’Assemblée nationale avait adopté un amendement de Jean-Louis Touraine, député PS du Rhône. Celui-ci proposait d’autoriser le don d’organes sans demander l’avis des familles. Un registre de refus de don d’organes serait mis en place. D’autres moyens devraient, cependant, voir le jour pour refuser un prélèvement d’organes à son décès.

Avec l’examen du projet de loi de santé, cet amendement permettrait d’augmenter le nombre de dons d’organes. Le consentement du donneur sera présumé. Les familles et les proches ne seront alors plus « consultés » mais uniquement « informés » du prélèvement.

Pour Jean-Louis Touraine :

« Cela donnera ainsi pleinement à chacun le choix de se prononcer en faveur ou en défaveur du don d’organes, avec pour résultat un taux de prélèvements qui devrait augmenter de 25% »

Lire la suite sur lyoncapitale.fr

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

2ème pic de pollution à Lyon de la saison, mise en place de la circulation différenciée

par Rue89Lyon. 339 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Deuxième anniversaire des Gilets jaunes : une manifestation ce samedi à Lyon

par Rue89Lyon. 501 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’engagement de la préfecture sur l’hébergement d’urgence : « On va répondre à la demande mi-décembre »

par Pierre Lemerle. 289 visites. Aucun commentaire pour l'instant.