Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Le député-maire UMP de Roanne poursuivi pour prise illégale d’intérêts

A lire sur leprogres.fr

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

Le député-maire UMP de Roanne, Yves Nicolin. Capture d'écran du Progrès.

SUR LEPROGRES.FR

Yves Nicolin, est député UMP depuis 1997 et maire de Roanne depuis 2001. Le 6 mai prochain, il comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Paris pour prise illégale d’intérêts.

Le député-maire UMP de Roanne, Yves Nicolin. Capture d'écran du Progrès.
Le député-maire UMP de Roanne, Yves Nicolin. Capture d’écran du Progrès.

Les faits remontent à 2004 et visent des marchés de communication attribué par le Roannais agglomération (dont Yves Nicolin est également président) à la société Sphère publique (ex-Senel).

Cette société est dirigée par un de ses proches, Edmond Houta, parrain de sa fille et un des prestataires de ses campagnes électorales. Lequel est également poursuivi pour recel.

Il lui est aussi reproché d’avoir scindé un premier marché de 24 000 euros en deux : un de 19 000 et un de 5 000 pour être en dessous du seuil des 20 000 euros au-delà duquel il aurait fallu faire un appel d’offres.

Interrogé par le Progrès, le député-maire de Roanne Yves Nicolin conteste les faits :

« Avec mes avocats, nous contestons avec la plus grande vigueur chacune des incriminations qui me sont reprochées. Ces marchés datent d’il y a dix ans et ont été passés en respectant strictement toute la réglementation. Je voulais externaliser la communication et on a choisi l’entreprise la mieux-disante et la moins chère. »


#Justice

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Partager
Plus d'options