Habillage
Un collège à Vaulx-en-Velin classé « REP + », qu’est-ce que ça change ?
Vigies 

Un collège à Vaulx-en-Velin classé « REP + », qu’est-ce que ça change ?

actualisé le 17/12/2014 à 08h56

SUR LEPROGRES.FR (payant)

Le collège Aimé-Césaire fait partie des quatre collèges du Rhône déjà classés REP + (avec les Collèges Henri-Longchambon dans le 8e, Elsa-Triolet à Vénissieux et Lamartine à Villeurbanne). Il fait pour l’instant office de « laboratoire » et préfigure la façon de travailler dans une quinzaine d’autres établissements à la rentrée 2015.

Mais qu’est-ce qui change avec cette nouvelle réforme de l’éducation prioritaire ?

Marc Leyxtret, le principal du collège explique :

 « Les moyens supplémentaires sont consacrés à des besoins identifiés. On évite de se disperser dans des projets dont on ne connaît pas les finalités (…] L’objectif est de modifier les pratiques pédagogiques dans la classe »

Le français et les mathématiques sont les axes de travail principaux. Le lien avec les écoles primaires se renforce également : les professeurs du collège vont donner des cours en primaire. Ceux des écoles interviennent en 6e. Ils disposent de l’équivalent de neuf journées pour se concerter, se former.

Pour Stéphane Maisse, professeur de mathématiques et coordinateur du réseau, ce que le « REP + » change, selon lui c’est :

« Le regard, l’attention de notre hiérarchie. On arrive davantage aussi à avoir de la formation à partir de nos besoins ».

Mise à jour le 17 décembre : voir la nouvelle carte des REP, successeurs des ZEP.

A lire sur leprogres.fr


L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

A Lyon, une petite manif étudiante « parquée » par les CRS

par Simon Pernin. 1 106 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Chaîne humaine, coups de matraque et gazage : tous les partiels annulés à Lyon 2

par Simon Pernin. 1 478 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Université Lyon 2 : les examens sous surveillance policière

par Simon Pernin. 1 131 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
%d blogueurs aiment cette page :