Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Actualité 

En Rhône-Alpes les dons de sperme déclinent, victimes des débats sur la PMA et l’anonymat des donneurs

par Rue89Lyon.
Publié le 17 septembre 2013.
Imprimé le 21 janvier 2021 à 18:59
561 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Le nombre de donneurs de spermes est en nette baisse depuis 3 ans. Aujourd’hui, il existe environ 200 donneurs en France, contre le double en 2009. C’est le constat « alarmant » qu’ont observé les banques de sperme et d’ovules à l’occasion des 40 ans de la fédération française des CECOS les 12 et 13 septembre derniers à Paris.

La région Rhône-Alpes ne font pas exception à la règle : en 2013, la région n’a compté que 10 dons, alors que les besoins sont estimés à plus de 20, faute de quoi les délais pour la prise en charge des couples deviennent très longs.

Le Centre d’études et de conservation des œufs et du sperme humains (CECOS) de Lyon avance plusieurs explications à cette baisse du nombre de donneurs. Selon le centre, les débats autour la levée ou non de l’anonymat des donneurs sont une des causes avancées.

Mais le CECOS explique également ce déclin du don du sperme par les débats sur le mariage pour tous et l’extension possible de l’accès à l’aide médicale à la procréation (AMP ou PMA) pour les couples de même sexe.

Le CECOS lance un appel aux dons de sperme. Les donneurs doivent avoir moins de 45 ans, être en bonne santé, et parent d’au moins un enfant.

Article actualisé le 15/11/2013 à 13h10
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Pollution de l’air : que change le nouvel indice de qualité à Lyon ?

par Laure Solé. 476 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un téléphérique urbain à Lyon : les bons et les mauvais exemples, en France et à l’étranger

par Laure Solé. 4 460 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : en Haute-Savoie, stagnation de l’épidémie après l’embellie

par Colin Revault. 502 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×