Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Vigies 

A Lyon, l’ancienne caserne Blandan transformée en parc n’ouvre qu’à moitié

par Rue89Lyon.
Publié le 13 septembre 2013.
Imprimé le 01 août 2021 à 06:39
438 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Inauguré en pleine campagne d’inaugurations par le maire PS de Lyon, Gérard Collomb, le site de l’ancienne caserne Blandan transformé en parc ouvre samedi au public. Mais qu’en partie : seule la moitié des dix-sept hectares que représente le lieu a pour l’instant été aménagée, selon 20minutes.fr.

Avec un petit air de Bellecour la place d’armes du Parc Blandan, devenue esplanade, et ses trois hectares apparaissent un peu vide. Selon Bertrand Vignal, architecte paysagiste, si l’espace est laissé libre ce n’est pas pour rien :

 » Cet endroit sera un lieu polyvalent qui accueillera différentes manifestations comme des concerts ou des forums d’associations. »

La partie abritant les anciennes douves, vers les rues de l’Épargne et le boulevard des Tchécoslovaques, est elle aussi en phase d’achèvement, mais est déjà accessible. Un skate-parc a été construit et trois hectares de pelouses ont déjà été semées le long des remparts. Des équipements sportifs doivent être installés avant la fin de l’année.

La partie centrale et dominante du parc, où se trouve le château, reste à réaménager. Le site en a encore pour trois ans de travaux.

A lire sur 20minutes.fr

 

 

Article actualisé le 14/11/2013 à 18h46
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Covid : la quatrième vague bien installée à Lyon et dans le Rhône

par Bertrand Enjalbal. 494 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Plus de trains et moins de com’ : des usagers de TER interpellent Laurent Wauquiez

par Elena Do. 653 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « Capotier », épicier des prostituées de Lyon, cherche un successeur

par Pierre Lemerle. 10 099 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×