Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Vigies 

OL féminin : la dernière danse de Sonia Bompastor

par Rue89Lyon.
Publié le 8 juin 2013.
Imprimé le 17 octobre 2021 à 02:41
337 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
PORTRAIT. Ce samedi soir, à Clermont-Ferrand face à Saint-Étienne, Sonia Bompastor ira chercher son dernier titre. À la surprise générale, la latérale gauche a annoncé sa retraite sportive à seulement 33 ans et alors qu’elle est encore au top.

33 ans, le bel âge. Alors que Ryan Giggs titille encore le cuir à presque 40 bougies, Sonia Bompastor a décidé de prendre sa retraite. Ce samedi, à Clermont, elle aura l’occasion de disputer son dernier match. Le jour de son anniversaire. La Lyonnaise n’a jamais été une joueuse comme les autres. Hargneuse sur le terrain, elle a géré sa carrière d’une main de maître.

Le football, une évidence

Originaire de Blois (Loir-et-Cher), la Franco-Portugaise, dont les parents sont originaires de Povoa de Varzim (30 km au nord de Porto), va humer différents clubs durant sa jeunesse. Fille d’arbitre et sœur de footballeur, Sonia est tombée dans la marmite quand elle était toute petite. À l’âge de 8 ans, elle entame sa carrière au club de Mer. Ses parents vont bien essayer de la dissuader. Elle s’essayera même à d’autres sports. Sans succès. Ce petit bout de femme est formel : ce sera le football sinon rien. Cette volonté de réussir permet de la discerner sur le rectangle vert. Les observateurs en sont conscients. En 1998, elle intègre Clairefontaine. La légende est en marche.

Une légende chez les Bleues

Joueuse du Tours étudiant Club, elle connaît sa première sélection à 19 ans. Le 26 février 2000, Sonia chantonne sa première Marseillaise face à l’Écosse. Par la suite, elle prend part au Championnat d’Europe 2001, sa première compétition avec la sélection A. Treize ans après, elle culmine à près de 156 sélections ! Infatigable sur son aile gauche, Sonia est une véritable porte-drapeau pour le football féminin français. Malheureusement pour la Lyonnaise, elle n’éprouvera jamais la joie de glaner un titre avec l’équipe de France. Un manque certain.

 

Lire la suite sur leliberolyon.fr.

Article actualisé le 22/12/2013 à 13h16
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Pass sanitaire : un treizième samedi de manifestations à Lyon

par Rue89Lyon. 796 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le festival Agir à Lyon de retour ce dimanche

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Extrême droite à Lyon : l’impact relatif de la dissolution de Génération identitaire

par Oriane Mollaret. 601 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×