Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Vigies 

Kem One: les 105 millions d’euros n

par Rue89Lyon.
Publié le 4 avril 2013.
Imprimé le 27 juin 2022 à 04:52
234 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
La trésorerie nécessaire à la période d’observation du groupe chimique Kem One, placé en redressement judiciaire, devrait être rassemblée avant le 9 avril. C’est ce qu’a annoncé ce mercredi le préfet du Rhône, Jean-François Carenco :

« Nous avons actuellement rassemblé plus de 90 millions d’euros, sur les 105 millions nécessaires pour la période d’observation de 6 mois ».

De leur côté, les dirigeants de Kem One se sont engagés à financer la période d’observation à hauteur de 10 millions d’euros prélevés sur la société Kem One Trésorerie, rapporte l’AFP (via Leparisien.fr)

Dans son jugement rendu public mercredi, le tribunal a précisé que l’administrateur judiciaire qu’il a nommé, Me Bruno Sapin, aurait pour mission « l’administration entière de l’entreprise », ce qui revient à en écarter son unique actionnaire, le financier américain Gary Klesch. L’homme d’affaire est soupçonné par les syndicats d’avoir siphonné, via une filiale à Jersey, une partie des 100 millions de trésorerie accordés par Arkema pour assurer la pérennité de l’activité.

Lire la suite sur Leparisien.fr

Aller plus loin

Le groupe chimique Kem One : le redressement judiciaire après le dépôt de bilan

Article actualisé le 08/02/2014 à 15h27
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Piqûres dans les salles de concert à Lyon : « notre priorité est la prise en charge des victimes »

par Marie Allenou. 243 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, un rassemblement contre les violences d’extrême droite ce mercredi soir

par Rue89Lyon. 215 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, le transport fluvial à la recherche d’un nouveau souffle

par Pierre Lemerle. 779 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×