Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Apr

>Article actualisé le 2 avril à 11h50 avec l’annonce d’un nouvel épisode de pollution aux particules fines

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.


La pollution aux particules fines est de retour en Rhône-Alpes. Depuis le 1er avril, le dispositif préfectoral est activé sur 4 zones de la région, placées en niveau alerte.

Selon Air Rhône-Alpes, l’organisme chargé de la surveillance de la qualité de l’air, le bassin lyonnais et le nord Isère, la vallée du Rhône, l’ouest de l’Ain et les contreforts du massif central sont concernés par les dépassements des niveaux de particules fines (PM10).

La situation s’explique par l’arrivée de « masses d’air chargées en particules en provenance du nord ». D’après Air Rhône-Alpes, elle ne devrait pas évoluer ce mardi, malgré une amélioration météorologique. En cause : « la reprise des activités (qui) engendrera des émissions de particules plus importantes ».

Le répit aura donc été de courte durée. Du 25 au 30 mars, Rhône-Alpes avait déjà été touchée par des dépassements des seuils d’information et dès le 27 mars, c’est le niveau alerte qui avait été déclenché sur toute la région.

 

Aller plus loin

Le chauffage au bois : première cause de pollution hivernale en Rhône-Alpes

 


#Particules fines

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Partager
Plus d'options