Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Vigies 

Hallucinations collectives : des films coups de poing

par Rue89Lyon.
Publié le 30 mars 2013.
Imprimé le 24 octobre 2021 à 20:08
254 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Depuis 6 ans, Lyon possède un festival de cinéma unique en son genre. Freelandz.fr a rencontré Cyril Despontin et Norman Clouzeau, organisateurs d’Hallucinations collectives.

Free-Landz : Pourriez-vous présenter le festival à ceux qui ne le connaissent pas encore ?

Norman : C’est la 6ème édition du festival depuis 2008. Il s’appelait l’Etrange festival les premières années, mais on vole de nos propres ailes depuis 3 ans, avec notre propre programmation, sous le nom d’Hallucinations collectives. Nous sommes également présents à Lyon toute l’année avec des avant-premières et des rétrospectives.

Cyril : Cette année, le grand axe est la thématique « blanc, sale et méchant », avec 3 films et un panorama d’événements hors cinéma avec des expositions, un concert de hip-hop, une table ronde, un théâtre vivant et une conférence.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le white trash ?

Norman : Chaque année nous prenons une thématique qui essaie d’apporter une forme de cohérence entre les événements en off et les films que nous proposons. Le white trash a été proposé par un membre de l’association. Un white trash est une insulte pour un blanc pauvre américain. On pourrait traduire ça par « sous-merde blanche ».

Lire la suite sur Free-landz.fr

 

Tags
Article actualisé le 12/02/2014 à 03h17
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

A Lyon, l’avocat d’Alain Soral et les propos antisémites de son client

par Pierre Lemerle. 783 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La manifestation contre l’extrême droite passera dans le Vieux Lyon ce samedi

par Oriane Mollaret. 1 358 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À l’ancien hôpital Charial de Francheville transformé en centre d’hébergement : « On prône la mixité »

par Laure Solé. 2 467 visites. 1 commentaire.
×