Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Vigies 

Conflit social chez Sanofi : "les centrales syndicales nous ont lâchés"

par Rue89Lyon.
Publié le 21 mars 2013.
Imprimé le 28 février 2021 à 10:28
456 visites. 1 commentaire.
Carré d’Info.fr publie ce jeudi une tribune d’un syndicaliste de Sanofi sur le mouvement social que connaît le géant de l’industrie pharmaceutique.

« Les centrales syndicales regardent ce conflit de loin. Personne ne réagit, personne n’agit. Nous, la « base », avons le sentiment que les confédérations nous ont lâchés. Dès le début elles ont considéré que nous avions des problèmes de riches.

Faisant fi de tout ce qui se passait encore en janvier dans la rue et au sein des groupes en proie à ces plans sociaux, aucune centrale n’a pris le temps de construire le rapport de force avec le MEDEF. Pourtant, si ces confédérations étaient venues vers les salariés, une participation massive se serait certainement construite pour contester les plans de licenciement en cours.

Au lieu de ça aujourd’hui, les relations avec les confédérations sont tendues. Après avoir reçu le soutien de Jean-Luc Mélenchon, du NPA ou encore du PCF, certaines directions parisiennes nous voient, nous les Toulousains, comme des partenaires de l’extrême-gauche. C’est un peu vite oublié le soutien de Christine De Veyrac ou de Jean-Luc Moudenc.

Le récent accord dit sur la « sécurisation de l’emploi » est une grande victoire du MEDEF, les centrales syndicales sont à nouveau en guerre entre elles ! CFDT, CFTC, CFE-CGC sont allés dans le mur. CGT, FO, les syndicats non représentatifs sont heureux d’aller dans la rue pour porter un combat alors qu’il est certainement trop tard ! »

A lire sur Carré d’Info.fr

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

A Lyon : « dans la situation sanitaire actuelle, ce n’est pas simple de mobiliser »

par Pierre Lemerle. 495 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le maire de Givors Mohamed Boudjellaba voit son élection annulée

par Rue89Lyon. 1 040 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Marche des libertés : les teufeurs ambiancent le cortège lyonnais

par Pierre Lemerle. 2 049 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×