Habillage
Vigies 

Prison de Valence: un numerus clausus pour endiguer la surpopulation

À Valence, l’administration pénitentiaire a fixé un numerus clausus pour désengorger la surpopulation carcérale. Cette dernière avait culminé en 2004 à 300% d’occupation, une limite « humainement acceptable » est alors fixée à 154 détenus pour 104 places.

Pour Bruno Charve, alors vice-procureur chargé de l’exécution des peines :

« Il s’agissait d’éviter les cohabitations à risque et de favoriser des conditions de vie décentes plutôt qu’une mise à exécution aveugle des peines. »

En mars 2008, un jeune homme de 19 ans incarcéré à la maison d’arrêt de Valence, avait été étranglé par un codétenu aux lourds problèmes psychiatriques. Près de quatre ans après, Valence a réussi à désengorger le quartier hommes, abaissant même le seuil d’alerte à 124 détenus. Le quartier femmes reste en revanche surpeuplé, essentiellement en raison de la proportion de prévenues (70%), dont la détention n’est pas aménageable. L’ambiance de la prison s’en est vite ressentie, avec une diminution « des incidents, des demandes médicales et de l’absentéisme des surveillants », favorisant « le travail d’accompagnement des détenus », se réjouissent parquet et syndicats.

 

Lire la suite sur lacroix.fr.

 

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

A Lyon, 5ème pic de pollution de l’hiver aux particules fines

par Rue89Lyon. 518 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TNP de Villeurbanne : trop peu de femmes candidates pour la prochaine direction

par Rue89Lyon. 488 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Dans la région lyonnaise, un énième concert de black metal néonazi

par Rue89Lyon. 17 333 visites. 2 commentaires.