Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Vigies 

L'EM Lyon contre EM Strasbourg : la guéguerre est déclarée

par Rue89Lyon.
Publié le 20 novembre 2012.
Imprimé le 01 décembre 2021 à 10:54
507 visites. 2 commentaires.
La guerre des marques est lancée entre l’EM Strasbourg et l’EM Lyon. Dans un courrier daté du 14 novembre et que EducPros (via letudiant.fr) s’est procuré, l’école rhôdanienne demande notamment à son homologue alsacienne de “cesser tout usage des noms “EM Strasbourg” et “EM” à quelque titre que ce soit”.
Cette “démarche de marque” tient de la “question de principe” d’après Philippe Courtier, le directeur de l’EM Lyon interrogé par EducPros.

L’école réagit à un dépôt de marque à l’INPI réalisé par l’EM Strasbourg en septembre 2012, bien que le terme EM Strasbourg soit utilisé ponctuellement depuis 2008. “Nous sommes dans les délais légaux, explique Philippe Courtier. Notre concurrent utilise notre notoriété, c’est notre analyse, nous réagissons. Il n’y a rien d’extraordinaire.”
Isabelle Barth, directrice générale de l’EM Strasbourg n’est pas du même avis :

“Je remarque que cette procédure est enclenchée alors que notre groupe a lancé une nouvelle campagne de communication efficace. Ils veulent nous empêcher d’exister.”

Les griefs de l’école lyonnaise portent sur plusieurs points. Le logo de l’EM Strasbourg est jugé trop proche de celui de l’EM Lyon, notamment à cause de l’utilisation du terme “business school” et des couleurs employées ( voir les deux logos ici et là). “C’est une véritable surprise pour nous, réagit Isabelle Barth. Le rouge utilisé n’est pas le même et le terme business school appartient à tout le monde, il me semble.”
A lire sur letudiant.fr

 

Article actualisé le 12/09/2013 à 15h08
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

A Lyon, une manifestation ce samedi contre les violences sexistes et sexuelles

par Rue89Lyon. 460 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Jeunes migrants à Lyon : après les tentes dans la rue, un nouveau squat à la Croix-Rousse

par Oriane Mollaret. 1 188 visites. 1 commentaire.

A Lyon, l’occupation de l’église Saint-Nizier par les prostituées en 1975

par Rue89Lyon. 411 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×