Habillage
Actualité 

Fin de l'épisode de pollution à l'ozone dans le Rhône

La préfecture du Rhône annonce ce jeudi, en milieu de journée, la fin de l’alerte à la pollution à l’ozone.

« La baisse des températures amorcée hier est confirmée aujourd’hui. (…) Par ailleurs, la pluie et les vents constatés ont permis d’éliminer la pollution, à l’ozone et aux particules fines », précise le communiqué de la préfecture.

L’épisode caniculaire qu’a connu le Rhône ces derniers jours, outre la chaleur, avait en effet aussi eu des conséquences néfastes pour la qualité de l’air. Le département était placé en alerte à la pollution à l’ozone depuis environ une semaine. Le bassin lyonnais et la zone des Coteaux étaient particulièrement touchés. La préfecture expliquait alors que :

« Cette situation résulte de l’absence, depuis quelques jours, de brassage atmosphérique favorisant ainsi l’accumulation des polluants au sol. Météo France ne prévoit pas une amélioration de la situation avant demain soir, voire dans la nuit de jeudi à vendredi. L’ozone est un gaz agressif qui pénètre facilement dans les voies respiratoires. Il est responsable d’irritations oculaires, de toux et d’altérations pulmonaires, principalement chez les enfants et les asthmatiques. Ses effets sont accentués par l’activité physique. »

Il s’agit au moins du deuxième épisode de pollution à l’ozone dans le bassin lyonnais de l’été.

Il est possible de suivre en direct l’évolution de la qualité de l’air dans la région ici

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie dans la Loire

par Bertrand Enjalbal. 3 119 visites. 1 commentaire.

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie dans le Puy-de-Dôme

par Bertrand Enjalbal. 879 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie en Haute-Savoie

par Bertrand Enjalbal. 13 777 visites. Aucun commentaire pour l'instant.