Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Actualité 

Condamnation définitive pour Toni Musulin

par Rue89Lyon.
Publié le 13 juin 2012.
Imprimé le 27 octobre 2021 à 15:21
333 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
C’est l’aboutissement d’un long parcours judiciaire. Près de trois ans après les faits, la cour de cassation a rejeté les pourvois formés par l’ex-convoyeur de fonds, qui avait été condamné pour le vol de 11,6 millions d’euros fin 2009 à Lyon, rapporte leprogres.fr.

Il purge une peine de cinq ans de prison ferme prononcée par la cour d’appel de Lyon en novembre 2010.

Toni Musulin avait auparavant été condamné à verser 270 000 euros de dommages et intérêts à son ancien employeur, ainsi qu’à 45 000 euros d’amende, à cinq ans d’interdiction d’exercer sa profession et autant d’années de privation de ses droits civiques. En appel, sa peine initiale de trois ans de prison ferme avait été alourdie à cinq ans pour une tentative d’escroquerie à l’assurance remontant au printemps 2009.

Employé à l’époque par la société de transport de fonds Loomis, Toni Musulin s’était enfui le 5 novembre 2009 à bord de son fourgon, emportant avec lui un trésor de 11,6 millions d’euros.

 

Un mystère demeure cependant : où sont passés les millions toujours recherchés? Alors que l’essentiel du butin avait été retrouvé par la police deux jours après le vol, 2,5 millions d’euros manquaient en effet à l’appel et Toni Musulin ne semble pas avoir fourni de renseignements supplémentaires à ce sujet.

 

Article actualisé le 16/12/2014 à 10h28
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

A Lyon, l’avocat d’Alain Soral et les propos antisémites de son client

par Pierre Lemerle. 995 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La manifestation contre l’extrême droite passera dans le Vieux Lyon ce samedi

par Oriane Mollaret. 1 462 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À l’ancien hôpital Charial de Francheville transformé en centre d’hébergement : « On prône la mixité »

par Laure Solé. 2 622 visites. 1 commentaire.
×