Vigies 

Salut nazi, « extermination » des Arabes : une soirée chez les identitaires, en marge des assises du FN à Lyon

actualisé le 07/02/2017 à 09h02

SUR BUZZFEED

Samedi, c’était « soirée des patriotes » à la Traboule, le local des identitaires lyonnais dans le Vieux Lyon. Les agapes se déroulaient en parallèle des « Assises présidentielles » du FN qui avaient lieu ce week-end.

Un journaliste de Buzzfeed y a passé la soirée de samedi, incognito. Il livre son récit. Extraits.

« Je suis parti dératiser l’Afrique »

Près du stand de vêtements, trois sexagénaires discutent. Ils viennent de Paris et ont fait le voyage à Lyon pour assister aux Assises du Front National, comme en témoignent les badges qu’ils portent fièrement autour du cou. Ensemble, ils se remémorent leur jeunesse au GUD. Dans le groupe de trois, un seul n’était pas au GUD :

« à cette époque, je suis parti dératiser l’Afrique! », dit-il à ses compagnons.

« On ose pas parler d’extermination, alors on dit remigration! »

Parmi les quelque 200 personnes qu’on a dénombrées samedi soir, une vingtaine de femmes au maximum. La moyenne d’âge tourne autour de 25 ans, et les plus jeunes ne dépassent pas les 18 ans. Nous engageons la discussion avec Thomas et Finn (prénoms d’emprunt).
Le premier est agent des impôts dans la région lyonnaise, et adhérent du Front national. Le deuxième est Irlandais, mais vit dans le Rhône et étudie en BTS.

Voici le dialogue entre Finn et Thomas :

– Tout le monde déteste les Arabes. Aujourd’hui, on ose pas parler d’extermination, alors on dit remigration!

– Ah bah pour le coup, Staline n’avait pas que des mauvaises méthodes!

Thomas ponctue sa phrase d’un bref salut nazi. Le geste est furtif, personne ne l’a remarqué. Mais le bras et la main sont bien tendus en l’air.

Une heure plus tard, l’inspecteur des impôts fait une révélation à trois camarades qui l’écoutent en fumant une cigarette :

– À la sixième génération j’ai une Juive!
– Ah putain t’es malade alors!
– Au four!

Loustau, Chatillon et Rieu à la fête

C’est aux alentours de minuit que débarquent Frédéric Chatillon et Axel Loustau, tous deux membres de la garde rapprochée de Marine Le Pen mis en examen dans le cadre du financement de la campagne FN de 2012. Ils sont accompagnés de Nicolas Crochet, proche de Chatillon et mis en cause dans le scandale des Panama Papers via la société Riwal, fournisseuse de matériel électoral pour le FN.

Ils sont rejoints un peu plus tard par Damien Rieu (de son pseudo), ancien leader de Génération Identitaire et aujourd’hui membre de l’équipe de Marion Maréchal-Le Pen.

Une partie du dialogue entre Thomas et Finn a été enregistré par un « micro discret ». En voici la vidéo :

Dimanche soir, la direction de la Traboule a répondu par écrit à Buzzfeed :

« Nous condamnons les éventuels comportements provocateurs qui ne font pas partie de la culture des maisons de l’identité et du mouvement identitaire. (…) Il est possible que les deux dérapages relevés par votre faux-participant aient échappés à la vigilance l’équipe d’animation de La Traboule. »

A lire sur buzzfeed.com

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 345 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TGV Lyon-Turin : La ministre des Transports annonce une « pause » aux contours encore flous

par Rue89Lyon. 696 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Bastion Social » : malgré l’interdiction préfectorale, le GUD a manifesté à Lyon

par Rue89Lyon. 1 503 visites. 6 commentaires.