Société 

Les habitants du 6ème arrondissement de Lyon, en plein dans leur cliché

actualisé le 14/09/2015 à 09h14

Le maire (Les Républicains) de cet arrondissement très cossu de Lyon a fait de la lutte contre « la saleté » son combat. « C’est le fléau qui frappe le plus le 6ème arrondissement », rapporte Le Progrès dans son édition (papier) du jour.

Alors aux grands maux les grands moyens : Pascal Blache a organisé ce mercredi une vaste chasse aux mégots et aux crottes, avec toutes les forces vives enthousiasmées par cette opération de civisme.

A voir l’énergie déployée, on croirait que le quartier n’est qu’un tas d’ordures -ce qui n’est pas vraiment l’atmosphère générale que dégagent ses parcs et ses rues quand on les traverse. Pas moins de 700 personnes (dont 450 étudiants du lycée Alexis Carrel et les membres de l’association justement baptisée « 6visme ») se seraient motivées, pour distribuer des tracts de sensibilisation.

Le quotidien local y est allé de son petit reportage de terrain, au plus près de cette « opération commando », rapportant les propos d’habitants du 6ème. Savoureux tant ils font tomber les habitants de l’arrondissement dans leur propre cliché (pardon aux 6èmistes qui ne se reconnaissent pas dedans).

Par exemple et meilleure d’entre tous, cette « mère de trois garçons » qui fourre clochards et chiens dans le même sac (siglé) :

« Je viens de Versailles. La saleté est hallucinante. Quand ce n’est pas les clochards qui se soulagent là où jouent nos enfants… »

La vie est dure dans le 6ème. Et puis, il faut le signaler, le nettoyage représente un coût annuel de 3,8 millions d’euros à la collectivité -même si les « agents ne foutent rien » si l’on en croit un autre habitant du quartier, bien agacé par les déjections entre lesquelles il semble devoir slalomer quotidiennement.

La grande roseraie du parc de la Tête d'Or. ©Ville de Lyon

La grande roseraie du parc de la Tête d’Or dans le 6ème arrondissement. ©Ville de Lyon

Pascal Blache, un maire d’arrondissement qui soigne sa com’

L’opération est réussie, la presse en parle et Pascal Blache montre qu’il mène sa barque en pointant, au passage et l’air de rien, les défauts des services de nettoyage de la Métropole de Lyon, présidée par le socialiste Gérard Collomb.

Photo officielle de Pascal Blache, maire du 6è arrondissement et conseiller métropolitain Les Républicains. DR (source : grand-lyon.com)

Pascal Blache, maire du 6è arrondissement et conseiller métropolitain Les Républicains. DR (source : grand-lyon.com)

A la tête de l’un des deux bastions de la droite (sur les neuf arrondissements que compte Lyon), l’élu soigne ses administrés en se penchant sur ce qui semble les préoccuper principalement, tout autant que sa communication politique.

Ses opérations de gestion municipale sont souvent menées à grand renfort de communiqués, qui aboutissent à autant d’articles dans la presse locale.

On l’y voit d’ailleurs volontiers comme la future figure importante de la droite lyonnaise -pour l’heure disloquée et peu audible.

Pascal Blache pose avec régularité les jalons ; il a même lancé en juillet dernier son propre micro parti politique (Nouveau Cap Lyon Métropole).

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 546 visites. 1 commentaire.