Le back-office
Le blog de la rédaction, toute la tambouille qui nous fait vivre et peut vous intéresser. Des opérations spéciales vous sont proposées régulièrement.
Blogs  Le back-office 

Un convoi exceptionnel pour Rue89Lyon

actualisé le 28/08/2015 à 12h45

A Rue89Lyon, on fait aussi dans l’information du bout de la rue. Et là, on a été servi. Ce jeudi, le fameux convoi exceptionnel qui a bloqué l’avenue Jean Jaurès pendant 17 heures est passé à un mètre de nos locaux, dans l’étroite rue André Bollier.
Ça valait bien une petite photo.

Vers 17h ce jeudi, le convoi exceptionnel au début de la rue André Bollier, côté rue de Gerland. Nos locaux sont à gauche, au niveau de la remorque.

Vers 17h ce jeudi, le convoi exceptionnel au début de la rue André Bollier, côté rue de Gerland. Nos locaux sont à gauche, au niveau de la remorque.

On en a profité pour aller à la pêche aux infos.

La cause du blocage : « une panne sur la pompe hydraulique »

Ce mercredi vers 22h30, deux convois exceptionnels arrivent de la rue Clément Marot. Ils transportent chacun 6 poutres en bois d’environ 25 mètres pour le nouveau gymnase municipal de la ZAC Bon Lait, au coeur de Gerland.

Le premier camion commence sa manoeuvre pour tourner sur l’avenue Jean Jaurès mais rapidement la commande de la pompe hydraulique de la remorque arrière lâche. Jonathan Léger, le chauffeur de la société AltéAD, raconte :

« Ça a chauffé et puis il y a eu une rupture d’alimentation électrique. J’ai quand même essayé de manoeuvrer sans la pompe hydraulique ».

Le convoi exceptionnel bloqué et la camionnette du réparateur.

Le convoi exceptionnel bloqué et la camionnette du réparateur.

Vers 2 heures, le second camion (lui aussi immobilisé) décide de changer d’itinéraire : il recule sur la rue Clément Marot et remonte la rue André Bollier. Il arrive sans encombre à destination.

A 5 heures du matin, après de vaines tentatives, voyant qu’il ne peut pas respecter la fenêtre de tir autorisée par la municipalité (de 22h à 5 h), le chauffeur du premier convoi exceptionnel appelle la police municipale qui installe une déviation.

En milieu de matinée, un réparateur arrive enfin. A 15h30, le camion peut repartir, après 17 heures de blocage de la principale artère de Gerland.

Le chauffeur décide alors de ne pas emprunter l’itinéraire prévu pour ne pas continuer à bloquer l’avenue Jean Jaurès. Il emprunte le même que son collègue.
Il engage alors une marche arrière rue Clément Marot pour ensuite remonter la rue André Bollier, escorté par deux scooters de la police municipale.

Après une nuit blanche, le chauffeur du Nord a pu livrer ce soir, à 17 heures, les poutres en bois qu’il avait chargées le mardi dans les Vosges. De ce bois que Gérard Collomb n’apprécie pas en façade des bâtiments.

Partager cet article
Tags

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 556 visites. 2 commentaires.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 015 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, une petite manif de rentrée contre la loi travail

par Laurent Burlet. 2 416 visites. Aucun commentaire pour l'instant.