La veggie repentie
J'ai voulu être végétarienne, par conviction. J'ai mangé tous les falafels de la ville ; j'ai aussi fait les deux tables vegan qui se courent après, à Lyon... Finalement, je suis revenue à la viande car je crois qu'il est possible d'en consommer sans faire n'importe quoi. Et de défendre un mode d'élevage et une agriculture responsables.
Blogs  La veggie repentie 

Oeufs de poules en cage bannis des rayons : le coup de pub de Monoprix

Quiconque se rend dans les magasins de cette enseigne les a vus, de petits panneaux posés aux rayons oeufs de Monoprix, expliquant son engagement et son système de notation des oeufs, ou assurant que les oeufs de poules en cages n’étaient plus vendus… sous la marque distributeur.

Pour rappel, le classement auquel on pouvait se référer :

  • 0 = bio
  • 1 = plein air
  • 2 = au sol
  • 3 = cages

Les panneaux sont apparus début 2013, au moment où les articles de presse félicitaient l’engagement de Monoprix de supprimer les oeufs de poules élevées en cage, sous sa marque. Les titres sont élogieux : « Monoprix retire des rayons ses oeufs de batterie » (Le Parisien), « Monoprix s’engage contre les oeufs de poules élevées en cage » (Le Monde)…
En somme, on pouvait acheter paisiblement dans une enseigne transparente et responsable, qui a su s’adapter à un public urbain branché en privilégiant le haut-de-gamme.

Et pourtant, quand on y regarde de plus près, une partie des rayons est consacrée à la marque Matines. Avec le fameux code 3 sur les oeufs. Les mêmes oeufs qu’on retrouve dans tous les hypermarchés.

Oeufs Matines en rayon chez Monoprix, à Lyon.

Oeufs Matines en rayon chez Monoprix, à Lyon.

Il faut rappeler que la France est le premier producteur européen d’oeufs, et que 70% sont issus de poules en cages, contre 30% en Allemagne, aux Pays-Bas et en Suède. Les conditions d’élevage, c’est l’équivalent d’une feuille A4 pour l’espace par volatile, jamais de lumière du jour, des blessures causées par le grillage et la forte densité, un déplumage important. Les images sont peu ragoûtantes.

Photo de poule pondeuse élevée en cage. Source : association L214.

Photo de poule pondeuse élevée en cage. Source : association L214.

Chez Monoprix Cordeliers, à Lyon (2e), on a appelé pour demander des explications. Un responsable nous a rappelé assez vite, expliquant que seule la marque distributeur, Monoprix donc, a stoppé les oeufs classés code 3, et que les choix se font de manière centralisée, pour l’ensemble des magasins.

Alors certes, aucun mensonge. Mais un sacré coup de pub qui joue sur la confusion. On se dit que les oeufs bas de gamme produits dans les pires conditions sont bannis des rayons. Clap clap Monop’. En réalité ils sont simplement présents sous une autre marque.

Le groupe Casino, quant à lui, a racheté Monoprix en juillet 2013, et il vend toujours des oeufs de poules en cages sous sa marque propre. L’éthique reste donc à géométrie variable, suivant une stratégie de com’ qui varie selon le public auquel les magasins s’imaginent s’adresser.

Et bon appétit.

Partager cet article

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Roma Cotek
Roma Cotek
J’ai voulu être végétarienne, par conviction. J’ai mangé tous les falafels de la ville ; j’ai aussi fait les deux tables vegan qui se courent après, à Lyon… Finalement, je suis revenue à la viande car je crois qu’il est possible d’en consommer sans faire n’importe quoi. Et de défendre un mode d’élevage éthique et une agriculture responsable.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 578 visites. 1 commentaire.